Notre sélection pour l’été 2020

Cette année, peut-être encore plus que d’habitude, vous aurez besoin de bons livres pour un agiter vos envies d’évasion et de création. Voici nos plus belles lectures des derniers mois.

Littérature

elmet

Fiona Mozley, Elmet, éd. Joelle Losfeld, 19€

Un roman d’une puissance et d’une poésie qui m’ont bouleversée d’un bout à l’autre. J’en ai lu toute la seconde moitié en apnée, et il me semble avoir mis longtemps à reprendre mon souffle après l’avoir refermé.

John Smythe est un colosse qui subvient aux maigres besoins de sa famille grâce à des combats clandestins. Installés dans un coin de forêt avec son fils, jeune adolescent long et maigre, et sa fille au moins aussi sauvage et violente que son père, tous trois n’aspirent qu’à une vie simple dans une nature accueillante. Mais le passé et la violence des hommes va bien sûr les rattraper…

Sophie

 


 

a-mains-nues

Amandine Dhée, À mains nues, éd. La Contre Allée, 16€

J’ai été saisi dès la première phrase puis j’ai levé les yeux et le train entrait en gare. C’est pourtant très simple ce qu’écrit Amandine Dhée mais c’est là la force des écrivains, ils parlent pour nous, ils disent ce que nous avons tellement de mal à formuler. Et puis dans « A mains nues » il n’y a pas de leçons données ni de doigts pointés, juste un regard sur sa sexualité, de son enfance à aujourd’hui. Sa sincérité sur son désir, sur la famille, sur le couple m’ont désarmé (et j’emploie ce mot à juste titre), j’aimerais beaucoup que vous soyez nombreux à lire ce livre.

Olivier

 

 

 


 

long-voyageClaire Duvivier, Un long voyage, éd. Les Forges de Vulcain, 19€

Premier roman mené d’une main de maître par cette jeune autrice (et éditrice), Un long voyage est une petite merveille, une douceur qu’on dévore avec des îles dans les yeux.

Issu d’une famille de pêcheurs, Liesse doit quitter son village natal à la mort de son père. Fruste mais malin, il parvient à faire son chemin dans le comptoir commercial où il a été placé. Au point d’être pris comme secrétaire par Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l’Archipel, aristocrate promise aux plus grandes destinées politiques. Dans le sillage de la jeune femme, Liesse va s’embarquer pour un grand voyage loin de ses îles et devenir, au fil des ans, le témoin privilégié de la fin d’un Empire.

Sophie

.


certitude-des-pierers

Jérôme Bonnetto, La certitude des pierres, éd. Inculte, 16,9 €

La certitude des pierres est un texte tendu, minéral, qui nous emmène dans un coin de montagne rude et magnifique. Les chasseurs du petit village de Ségurian n’ont pas grand chose à reprocher à ce jeune berger plein d’enthousiasme qui vient s’installer sur leurs terres. Sauf que ce sont leurs terres, terres de chasse et pas de pâturage, et qu’un accident pourrait vite arriver.

Évitant habilement les clichés, ce roman sonde les âmes recroquevillées dans l’isolement, la monotonie des jours, la mesquinerie ordinaire et la peur de l’inconnu. 

Sophie

 


les-saisons

Maurice Pons, Les saisons, éd. Christian Bourgois, 7,50€

Voici l’un de mes livres cultes !

L’histoire folle et dérangeante de Simon le voyageur. D’un village à deux saisons, de villageois plus fous les uns que les autres. Incontestablement un grand livre.

Serez-vous capable de passer l’hiver de gel bleu dans ce village ?

Olivier

 

 

 

 


anne-laure-bondoux-laube-sera-grandioseAnne-Laure Bondoux, L’Aube sera grandiose, éd. folio, 6,7€

Sans explications, Tatiania embarque sa fille Nine vers une destination inconnue, une cabane isolée au bord d’un lac. Ce que Nine ne sait pas encore, c’est que sa mère s’apprête à lui dévoiler un passé soigneusement caché. Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimée, dont les photos ornent les murs de cette mystérieuse cabane ? Pourquoi Tatiana a-t-elle attendu cette soirée pour briser le secret de ses origines ? Commence alors une nuit entière de révélations. Flashbacks dans les années 70, 80 et 90, souvenirs souvent drôles, parfois tragiques, personnages flamboyants… Nine découvre un incroyable roman familial. Quand l’aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.
Un de ces romans qu’on ne peut lâcher et dont les personnages nous habitent longtemps !

Sophie


dark-was-the-nightGrégoire Hervier, Dark was the night, éd. Au diable Vauvert, 7€

S’il y a bien une chose qui m’a manqué dans mon confinement dans ma vieille baraque à la campagne, c’est la musique. Pas de radio, pas d’enceinte, pas mieux qu’un peu de 3G en terme d’internet… alors un grand merci à Grégoire Hervier pour ce petit récit autour de la mystérieuse 30e chanson de Robert Johnson ! Quand on lit ces pages, c’est comme écouter ces vieux blues fabuleux en direct.

Sophie

 

 

 


le-plongeurStéphane Larue, Le plongeur, éd. Points, 8,30€

Notre héros, addict aux machines à sous et endetté jusqu’au cou, accepte le boulot de plongeur dans un grand restaurant.
Je dois avoir quelque chose avec le Canada en ce moment, mais avec ce livre là je suis en amour total. Ce type et moi, on se connaît bien. Cet Arturo Bandini contemporain c’est un chum avec qui j’ai déjà passé beaucoup de soirées à essayer de sortir de la marde dans laquelle nous étions. Je ne lis pas, je rentre en hypnose, j’y suis dans sa cuisine, dans ce bar où tous se réunissent après le service, j’y suis devant cette fucking machine à sous. Camarades, “Le plongeur” est un grand livre et Stéphane Larue, la prochaine tournée est pour moi.

Olivier&Sophie

 

 

 


tenebrePaul Kawczak, Ténèbre, éd. La Peuplade, 19€

« Tu me découpes et je t’ai toujours aimé. »

Certainement l’un des meilleurs livres de ces cinq dernières années.

Olivier

 

 

 

 

 


trubertDouin de Lavesne, Trubert, éd. Lurlure, 18€

Poème inclassable écrit à la fin du XIIIe siècle, « Trubert » est une fable savoureusement drôle qui se déguste d’une traite. La méchanceté de notre héros semble si naïve et gratuite qu’elle en devient une forme d’art lorsqu’elle s’exerce contre les puissants de son temps.
A lire sans modération pour se bidonner aux frais du duc et de la duchesse !

Sophie

 

 

 


le-bon-coupableArmel Job, Le bon coupable, éd. de la Belle Etoile, 8,90€

Le village de La Malemaison est le théâtre d’un effroyable accident, sans témoins, à une heure où seules deux voitures semblent l’avoir traversé. Les trajectoires des deux conducteurs, que tout oppose, vont alors se croiser et rencontrer celles des habitants et de la famille de la victime.
Armel Job nous propose une plongée dans l’âme et dans le coeur de tous ceux qui, à leur manière, ont participé à ce drame. Dans un récit passionnant et déconcertant, dénué de mélodrame, « Le bon coupable » est tout simplement une histoire de gens ordinaires confrontés à leurs démons.

Sophie

 

 

 


kate-chopin-une-femme-respectableKate Chopin, Une Femme respectable, éd. de la Bellle Etoile, 13,50€

Ce recueil réunit les plus belles nouvelles de Kate Chopin et un poème. Intemporelle et dans une écriture d’une beauté subtile, Kate Chopin met souvent en scène des femmes qui aspirent à exister comme individu, à exprimer leurs désirs et trouver une reconnaissance sociale, à braver les limites. Ces nouvelles se lisent lentement, comme on déguste une gourmandise ou on admire un tableau… et se relisent.
A découvrir !
Sophie

 

 

 


une-republique-lumineuseAndré Barba, Une république lumineuse, éd. Christian Bourgois, 18€

A San Cristobal, en 1993, une bande d’enfants venue de nulle part envahit la ville. Très vite, la situation va dégénérer. D’où viennent ces enfants, qui sont-ils et que sont-ils devenus dans cette jungle qui semble les avoir avalés ?

Un roman dérangeant et furieusement intelligent qui bouleverse nos idées préconçues sur l’enfance.

Olivier

 

 

 

 

 


Fantastique

 walter-kurtz-etait-a-piedsEmmanuel Brault, Walter Kurtz était à pied, éd. Mu, 20€

Rouler, rouler, rouler kilomètres après kilomètres pour gagner des points et les dépenser dans les stations. Voilà la vie absurde de cette nouvelle humanité pleine de contradictions, qui se croit libre car elle peut aller où elle veut, ou presque.
Cette civilisation de « Roues » regarde d’un œil mi-indifférent mi-suspicieux ces groupes de « Pieds », ces boueux qui vivent dans les pires archaïsmes et qui parfois traversent les routes à leurs risques et périls…
Danny et sa petite sœur Sarah sont des Roues, des enfants du goudron et de l’essence. Ils vivent au jour le jour avec leur père, qui tient le volant de leur Peugeot 203 blanc-albatros.
Danny a l’âge de commencer à conduire, Sarah celui de s’émouvoir.

Un roman fascinant et déroutant, plein de poésie et de violence. Un roman humain et politique qui nous fait goûter la complexité et l’absurdité de tous les êtres.

Sophie

RENCONTRE AVEC E. BRAULT ET LES EDITIONS MU JEUDI 9 JUILLET 19H


les-agents

Grégoire Courtois, Les Agents, éd. Le Quartanier, 18€

Rivés à leurs écrans, les agents veillent à la bonne marche d’un monde qui tourne sans eux. Dans des box blindés, dans de hautes tours de verre d’un autre siècle, ils travaillent et luttent pour conserver leur poste, buvant du thé, s’achetant des armes. Tous les moyens sont bons. Ruse, stratégie, violence – guerre totale. Parce qu’il y a pire que la mort, pire que la Colonne Rouge. Il y a la rue, où règnent les chats, le chaos, l’inconnu.

Difficile de dire si cette fable effrayante relève de l’anticipation ou si notre monde doucement a déjà glissé aussi loin…

Sophie


la-survie-de-molly-southbourne

Tade Thompson, La survie de Molly Southbourne, éd. Le Bélial, 9,90€

Molly vient de brûler dans un incendie. Pourtant, c’est cette même Molly qui regarde l’incendie. Qui est-« elle », qui sont ces gens qui veulent absolument lui mettre le grappin dessus ?

Ce livre, qui fait suite au meurtre de Molly Southbourne, fut pour moi une grosse claque. Tade Thompson vient de rentrer de plein pied dans la cour des grands.

Olivier

 

 

 


pierre-bordage-rive-gauchePierre Bordage, Rive gauche, éd. L’Atalante, 23,90€

En 2033, l’humanité est chassée de la surface de la Terre, désormais iradiée. A Paris, les survivants ont colonisé le métro, divisés en communautés souvent en conflit.

Bordage est un créateur d’univers, un faiseur de monde. Chaque communauté a son histoire, son passé, son langage, et bien sûr ses us et coutumes. Elle est là, la force indéniable et reconnue de cet auteur : nous faire vivre un moment immersif, intense, sans douter de sa véracité. Venez prendre les escalators à Montparnasse, pour ne ressortir qu’au bout de 457 pages. Un régal.

Olivier

 


tepuyFrançois Baranger, Tepuy, éd. Critic, 20€

Venezuela. Une jeune femme se réveille au milieu de la jungle, seule, amnésique, blessée, reliée à un parachute. Autour d’elle, à perte de vue, la végétation… et le grésillement d’un talkie-walkie. Très vite, la jeune femme comprend qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le croyait : de drôle de prédateurs rôdent au coeur de la jungle, des miliciens armés jusqu’aux dents, et déterminés à déterrer des secrets depuis longtemps oubliés… À quelques milliers de kilomètres de là, en Floride, le détective privé Clinton Fisher est embauché par le propriétaire d’un aérodrome pour retrouver un avion volé. Son enquête le mènera bien plus loin qu’il ne l’imagine, jusque dans les méandres des multinationales pharmaceutiques… Un grand thriller fantastique.

Olivier

 

 


Bande dessinée

lhomme-le-plus-flippe
Théo Grosjean, L’homme le plus flippé du monde, éd.Delcourt, 15,50€
L’homme le plus flippé du monde, alter ego de l’auteur, tente chaque jour de survivre à son odyssée dans cet univers impitoyable qu’est la vie moderne : couloirs de métro, TGV, soirée, covoiturage… Autant de situations où tous ses sens fébriles sont mis à mal. Survivra-t-il à cette aventure impitoyable, ou finirat- il prostré chez lui à s’empiffrer de séries, vaincu par le monde réel et ses dangers ?

le-chanteur-perdu

Didier Tronchet, Le chanteur perdu, éd. Dupuis, 23€

Une enquête tout en musique, en nostalgie et en hasards bienheureux pour retrouver ce chanteur perdu. On suit les pas de notre héros en quête d’une idole oubliée, peut-être aussi en quête d’un autre lui-même.
Touchant, tendre et plein de cet humour plein d’ironie que Didier Tronchet maitrise si bien !
Sophie

 

 

 


amaFranck Manguin et Cécile Becq, Ama, le souffle des femmes, éd. Sarbacane, 21,5€

1960. Nagisa, jeune Tokyoïte, débarque sur Hegura, petite île de pêcheur reculée. Elle vient rencontrer Isoé, la cheffe de la communauté des Ama. Les Ama, ces femmes de la mer, qui plongent en apnée pour pêcher des coquillages depuis 4000 ans. Entre choc culturel et apprentissage, Nagisa se fera petit à petit une place au sein de ces Amazones de la mer.

Olivier

 

 

 


Mathieu Bertrand,pierre-poivre Pierre Poivre – Aventurier humaniste écolo, éd. RJTP, 17€

Paul se retrouve, selon lui, contraint d’aller vivre à la campagne. Alors qu’il est désespéré, il trouve dans le grenier une vieille malle, à l’intérieur de laquelle dormait le manuscrit d’un certain Pierre Poivre…

Une très chouette BD, qui oscille entre la prise de conscience de Paul et l’histoire passionnante de Pierre Poivre, missionnaire dont la vie, lorsqu’il découvre les épices, va complètement changer.

Olivier

 

 


mythopoieseAllessandro Pignocchi, Petit traité d’écologie sauvage t3, Mythopoïese, éd. Steinkis, 16€

Le nouveau Petit traité d’écologie sauvage d’Alessandro Pignocchi. Toujours aussi grinçant et intelligent, derrière un dessin si doux et si beau. Avec une postface passionnante à ne pas oublier de lire !

Sophie

 

 

 

 

 


geante

Jean-Christophe Deveney, Nuria Tamarit, Géante, éd. Delcourt, 27,95€

Elle était une fois Céleste, géante véritable, orpheline recueillie au coeur de la montagne, petite dernière d’une famille de six frères. Et quand vient le temps où chacun s’envole du cocon familial, Céleste veut elle aussi arpenter de nouveaux horizons. De la Vallée aux Marais en passant par Dorsodoro, elle découvrira l’hostilité créée par la différence, les injustices de la guerre ou de la religion mais aussi l’amour et pourquoi pas, au bout du chemin, la liberté d’être elle-même ? Un conte pour adultes.

Olivier


Jeunesse

Romans Ados

le-dernier-sur-la-plaineNathalie Bernard, Le dernier sur la plaine, éd. Thierry Magnier, 14,80€

Un énorme coup de cœur et une grande bouffée d’air à dos de mustang dans les immenses plaines de l’ouest américain. Ce récit, inspiré de faits réels, nous entraîne sur les pas de celui qui deviendra le dernier chef Comanche à avoir vécu libre.
On y découvre la culture indienne, leur mode de vie, leur fuite incessante face aux blancs. Mais aussi la vengeance d’un peuple traqué qui se bat pour sa survie. Blancs comme indiens ont du sang sur les mains mais pas pour les mêmes raisons. Un texte profond et touchant, avec des personnages attachants qui nous entrainent dans leur sillage.
Dès 11/12 ans.

Sophie

 

 


engrenages-et-sortilegesAdrien Tomas, Engrenages et sortilèges, éd. Rageot, 17€

Grise et Cyrus, élèves à l’académie des sciences occultes et mécaniques de Celumbre, ne peuvent pas se supporter. Une nuit, les deux adolescents sont victimes d’une tentative d’enlèvement et n’ont d’autre choix que de fuir ensemble et se réfugier dans les bas-fonds de la ville : le monde des pauvres, des laissés pour compte et des hors-la-lois. Bientôt capturés par Arachnide, une reine du banditisme local, les conditions de sa protection sera pour eux un choc mais aussi une révélation face aux magouilles politiques des classes dirigeantes dont ils sont issus.
« Engrenages et sortilèges » , entre magie, steampunk et révolution, est un récit d’aventure finement mené, qu’on a jamais envie de lâcher ! A partir de 12 ans.

Sophie


marion-brunet-sans-foi-ni-loiMarion Brunet, Sans foi ni loi, éd. PKJ, 16,9€

« La première fois que j’ai obéi à Ab Stenson, je n’ai pas vu qu’elle était belle. D’ailleurs je n’ai pas compris que c’était une femme avant un moment, vu qu’elle portait des habits d’homme, le cheveu court, et qu’elle était si sale que seul un homme – du moins je le pensais à l’époque – pouvait traîner un col noir de crasse comme le sien et des paquets de poussière rouge au creux de chaque pli du visage. »
Voici un pur western au féminin, aux ambiances de l’Ouest sauvage et violent, et aux personnages sans concession. J’ai adoré !

à partir de 13/14 ans.

Sophie

Premières lectures

jennifer-dalrymple-nicolas-duffaut

Jennifer Dalrymple, Nicolas Duffaut,
Lamu et le yak magique, éd. Bayard, 6,5€

Le jour de ses quinze ans, Lamu est obligée de quitter sa famille pour épouser un homme qu’elle ne connait pas. Elle découvre avec effroi que son futur mari n’est pas un humain mais… un yak ! Seule avec lui et livrée à elle-même, Lamu est loin de se douter qu’ensemble, ils vont vivre une aventure extraordinaire.

à partir de 7 ans.

Sophie

lincroyable-histoire-du-mouton-qui-sauva-une-ecoleThomas Gerbeaux, Pauline Kerleroux, L’incroyable histoire du mouton qui sauva une école, éd. La joie de lire, 9,90€

Sur la petite île aux Moutons la rentrée scolaire se prépare. L’école de l’île est minuscule et ne compte qu’une seule classe regroupant tous les niveaux. Mais cette année c’est la catastrophe : le ministère de l’Education nationale a en effet décidé de faire des économies et de fermer toutes les classes comptant moins de 30 élèves. Or le jour de la rentrée, l’institutrice de l’île aux Moutons ne dénombre que 29 élèves dans sa classe. Pour sauver son école, le maire décide d’inscrire Vincent, mouton affectueux et très inteligent, en CP et ainsi de rentrer dans les chiffres du ministère. Mais le ministre, en visite sur l’île, se laissera-t-il berner aussi facilement ?

Albums jeunesse

germano-zullo-roberto-et-gelatineGermano Zullo, Roberto et Gélatine, éd. La joie de lire, 14,90€

Gélatine veut jouer à cache-cache. Roberto, lui, a mieux à faire, il lit un roman et n’aime pas être dérangé. Mais la fillette est très persuasive… Et Roberto cherche ! Derrière la porte, dans le coffre, dans l’armoire… Tiens, c’est bizarre, tous les habits qui étaient dans le panier en osier sont maintenant éparpillés par terre… La petite fille facétieuse arrive toujours à ses fins et ce brave Roberto est une fois de plus le dindon de la farce ! Ce deuxième opus des aventures de Roberto et Gélatine reprend les thèmes chers au couple Albertine et Germano : l’enfance, son espièglerie, sa tendresse… Une histoire drôle et légère qui met de bonne humeur !

 

 

 


AdbageEmma Adbåge, Le jour où on a trouvé Bertule, éd. Cambourakis, 14€

C’est l’été : une maman et ses deux enfants partent pour passer la journée à la plage. Ils y vont pour nager, faire des pâtés de sable, prendre leur goûter même s’il est tombé dans le sable et qu’il croque… mais aussi pour découvrir toutes sortes d’animaux, crabes, coléoptères et même des hérissons… Un album estival qui aborde avec franchise et réalisme la découverte de la nature et de sa faune par les tout-petits, avec la part de tristesse que cela peut comporter quant au destin des animaux… Mais heureusement la complicité entre frère et sœur et l’affection maternelle prend toujours le dessus !

 

 


papa-ecoute-moiGaya Wisniewski, Papa, écoute-moi !, éd. Memo, 16€

Papa blaireau part en week-end avec ses cinq garçons. Un des jeunes blaireaux, Nil, est fâché. Il boude tout le temps, ne veut pas pêcher, n’écoute pas les histoires près du feu et n’aide pas à préparer le repas. Il enchaîne les bêtises : la casserole de spaghetti est renversée, la moustiquaire reste grande ouverte, les affaires prennent la pluie. Et quand il ne râle pas et ne fait pas de bêtises, Nil disparaît dans la forêt. L’heure du retour arrive enfin, et Nil ne veut plus descendre de la voiture. Mais enfin, qu’arrive-t-il à Nil ?

 

 

 


arianna-tamburini-le-plein-de-chosesArianna Tamburini, Le plein de choses, éd. Thierry Magnier, 22€

Un très grand imagier cartonné, pour en prendre plein la vue ! Sur la page de droite, une illustration géante fourmillante de détails. Sur la page de gauche, un grand inventaire dans lequel chaque objet de l’image de droite est rangé et nommé. De la boulangerie à la piscine en passant par le château fort, la fête foraine ou la jungle, 16 endroits sont à explorer jusqu’au plus petit détail. Trouverez-vous, à chaque page, le petit garçon au pyjama à pois ?

 

 

 


philippe-lechermeier-juliette-baily-mes-contes-a-deplierPhilippe Lechermeier, Juliette Baily, Mes contes à déplier : La Princesse au petit pois, éd. Gallimard Jeunesse, 12€

Une version détournée du célèbre conte, dans un format original. Chaque page s’ouvre entièrement pour nous emmener dans les aventures du jeune prince lassé par l’insistance de sa mère à le marier, alors que lui aimerait bien juste aller courir les bois !
Parfaitement savoureux.
Sophie

le-livre-extraordinaire-des-animaux-en-danger

 

Geneviève Morgan, Tom Jackson, illustrations de Val Walerczuk, Le livre extraordinaire des animaux en danger, éd. Little Urban, 23€

Voici le très beau dernier titre qui complète la collection de ces Livres extraordinaires des animaux. De magnifiques documentaires à découvrir, accompagnés d’affiches à nous réclamer !

 

 

 


Bandes dessinées

walukEmilio Ruiz et Ana Miralles, Waluk T.1 ; la grande traversée, éd. Dargaud, 9,99€

Abandonné par sa mère, le petit ourson polaire Waluk doit apprendre du jour au lendemain à vivre seul. N’ayant aucune notion de chasse, le voilà contraint de se nourrir exclusivement d’algues et d’œufs… Et c’est sans compter les autres ours qui ne se montrent pas des plus aimables avec lui. Seul Esquimo, un vieil ours en piteux état, accepte de prendre Waluk sous son aile pour lui enseigner les rudiments de la survie. L’ourson apprend vite. Si bien qu’Esquimo espère en faire le digne successeur du légendaire Nanook, l’ours le plus intelligent et le plus fort de tous, dont la mission est de sauver l’espèce de leur redoutable ennemi : l’homme.

 

 


olive-une-lune-bleue-dans-la-teteVero Cazot, Lucy Mazel, Olive, t1/4 Une lune bleue dans la tête, éd. Dupuis, 12,5€
Olive, c’est l’histoire d’une fille de 17 ans, très timide et renfermée mais à l’imagination débordante. Un jour dans le monde onirique qu’elle s’est créée au fil des années débarque Lenny, un spationaute blessé et malade. Que fait donc cet homme dans son espace réservé où personne n’est jamais invité ? De jeune fille introvertie à aventurière inconsciente, une quête initiatique palpitante et sensible.

Jeux

puzzle-animaux

Sophie Ledesma, Mon puzzle des animaux, éd. Philippe Auzou, 19,95€

 

Sélection été 2019

Notre sélection de l’été

 

Littérature

dernier-fleuve-frappat

Hélène Frappat, Le dernier fleuve, éd. Actes Sud, 20€

« Ô mère

D’eau de mort et de sang

Ma maison et ma rivière

Je suis ton petit enfant. »

Mo et Jo vivent au bord du fleuve. Mo et Jo vivent une grande aventure. Mo et Jo son frères, et il y a aussi beaucoup d’autres personnes le long du fleuve : Omble, Dina, une femme qui pleure son enfant, des hommes armés de fusils. Mo et Jo pensent que le fleuve les écoute. Mo et Jo écoutent aussi le fleuve. Nous sommes ici entre le conte et le rêve éveillé. C’est à la fois apaisant et perturbant. Et lorsque nous levons la tête de notre lecture, nous voilà tout surpris de ne pas être entouré de roseaux, de mousse et de ne plus sentir cette lumière jaune que rase le fleuve.

Olivier


slade-houseDavid Mitchell, Slade House, éd. de l’Olivier, 22€

Un fascinant roman qui installe le mystère dans une villa au jardin luxuriant, coincée dans un quartier bien trop petit pour habiter un tel domaine. Tous les 9 ans s’y déroulent d’inquiétants phénomènes…

Inattendu et aussi beau qu’étrange, un nouveau David Mitchell à savourer !

Sophie

 


la-bouche-pleine-de-terre_branimir-scepanovic

Branimir Scepanovic, La bouche pleine de terre, éd. Tusitala, 14€

Réédition de ce livre important, qui  fit dans les années 70 la renommée de cet écrivain serbe, encore trop peu connu des français. Un homme en proie à un grand désarroi descend de son train avec l’idée simple d’aller mourir dans sa forêt natale. Il se met à courir et croise deux chasseurs qui finiront par vouloir le rattraper. S’ensuit une course poursuite à la fois surréaliste, philosophique et angoissante. Un livre court dont on ressort ébranlé.

Olivier


la-devoration-des-fees_lalonde

Catherine Lalonde, La dévoration des fées, éd. Quartanier, 14€

« Entre le conte de fées enragé et la reprise hallucinée des récits d’apprentissage, entre la forêt de Sainte-Amère-de-Laurentie et la grande ville électrique, La dévoration des fées raconte le sort de la p’tite, de Grand-maman et de Blanche absente. Mais le récit est ravalé par le chant, le mythe, la fantasmagorie, et une poésie féroce et primordiale hante la narration. oeuvre baroque et mal embouchée, La dévoration des fées est traversé de sortilèges crachés ou lyriques, dans une scansion affamée, bourrée jusqu’aux yeux de désir. »

Pas mieux. Olivier

 


Couverture_Karoo_Steve-Tesich

Steve Tesich, Karoo, éd. Monsieur Toussaint Louverture, 13.5€

« Je n’ai jamais fait de mal à quiconque de manière préméditée. D’un autre côté, il me manque la volonté pour m’empêcher de faire du mal en passant, dans le déroulement quotidien de ma vie, au cours du simple processus consistant à être ce que je suis. »
Saul Karoo est un cinquantenaire bedonnant, dont le travail est de mutiler celui des autres, qui s’entend beaucoup mieux avec sa femme depuis qu’ils sont séparés, qui a une peur panique de se retrouver seul avec un autre être humain, en particulier son fils. Il voudrait bien se soûler pour faire passer la pilule de la vie mais il a beau boire encore et encore, il n’arrive même plus à être ivre…
Un roman époustouflant et à l’humour mordant ; un portrait savoureux d’un homme qui est aussi un peu de chacun d’entre nous !

Coup de cœur de vos deux libraires !


le-mangeur-de-livres_stephane-malandrin

Stéphane Malandrin, Le mangeur de livres, éd. Seuil, 17€

1488, Adar et son comparse se retrouvent enfermés dans une église avec le curé bien décidé à leur faire rentrer la culture à grand coups de baffes. Les choses ne se passeront pas comme elles devraient et notre héros va se retrouver obligé à manger un codex pour ne pas mourir de faim. Un vrai roman d’été à l’écriture et l’esprit Rabelaisien, excessif et jouissif.

Olivier

 

 


le-meilleur-coiffeur-de-harare_tendai-huchu

Tendai Huchu, Le meilleur coiffeur de Harare, éd. Zoe, 9,90€

Vimbai est la meilleure coiffeuse du Zimbabwe. Fille-mère au caractère bien trempé, c’est la reine du salon de Mme Khumala. Mais le vent tourne le jour où le jeune Dumi arrive. Surdoué de la coiffure, beau, généreux, attentionné, il détrône vite la star, qui enrage de plus belle lorsqu’elle décide de louer une chambre chez elle et qu’il se propose comme colocataire.

Comme les romans africains savent si bien le faire, Le meilleur coiffeur de Harare est aussi drôle que tragique, entre comédie légère et portrait sociologique d’un pays où la corruption et les galères du quotidien sont omniprésents.

Sophie


Hyam Zaytoun-Vigile

Hyam Zaytoun, Vigile, éd. Le tripode, 13€

Une nuit, le compagnon de Hyam Zaytoun fait un infarctus. Cinq ans plus tard notre narratrice raconte cette expérience traumatisante qu’est la « possibilité » de perdre un être cher. J’ai eu la très mauvaise idée de lire ce texte durant mes trajets quotidiens de train. En larmes à l’aller comme au retour.

Olivier

 


Gyrdir Elíasson-Au bord de la Sandá

Gyrdir Elíasson, Au bord de la Sandá, éd. La peuplade, 18€

Un peintre s’est retiré dans sa caravane en pleine forêt islandaise. Fasciné par les arbres, cherchant à se reconnecter à son art, il erre sur les bords de la Sanda, une rivière glaciale également hantée par une femme au manteau rouge. Un roman plein de nostalgie et de poésie. Un petit bijou.

Sophie

 

 


sauvage_jamey-bradbury

Jamey Bradbury, Sauvage, éd. Gallmeister, 22,60€

Respecte les trois règles : Ne jamais perdre la maison de vue, ne jamais rentrer les mains sales et surtout ne jamais saigner un humain.

« Sauvage » est un roman où je crois qu’il faut en raconter le moins possible, et rentrer dans cette histoire aussi incroyable que dérangeante. Entre polar et conte fantastique. Une réussite !

Olivier&Sophie

 


minard_le-grand-jeu

Céline Minard, Le Grand Jeu, éd. Rivages, 7,80€

Installée dans un refuge high-tech accroché à une paroi d’un massif montagneux, une femme s’isole de ses semblables pour tenter de répondre à une question simple : comment vivre ? Outre la solitude, elle s’impose un entraînement physique et spirituel intense fait de longues marches, d’activités de survie, de slackline, de musique et de la rédaction d’un journal de bord. Saura-t-elle « comment vivre » après s’être mise à l’épreuve de conditions extrêmes, de la nature immuable des temps géologiques, de la brutalité des éléments ? C’est dans l’espoir d’une réponse qu’elle s’est volontairement préparée, qu’elle a tout prévu. Tout, sauf la présence, sur ces montagnes désolées, d’une ermite, surgie de la roche et du vent, qui bouleversera ses plans et changera ses résolutions… Avec son style acéré, Céline Minard nous offre un texte magnifique sur les jeux et les enjeux d’une solitude volontaire confrontée à l’épreuve des éléments.

Olivier


couverture_eric-plamondon_taqawan

Eric Plamondon, Taqawan, éd. Le livre de poche, 7,40€

« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains ».
J’ai dévoré cette petite pépite, entre roman noir et histoire des indiens au Québec, pêche au saumon et poursuites dans les forêts immenses.

Fascinant ! Sophie.

 

 


lazoneSergueï Dovlatov, La Zone, éd. La Baconnière, 14€

En 1962, lors de son service militaire, Dovlatov devient garde dans un camp de prisonnier de droit commun au Kazakhstan. De cette « expérience » il va écrire ce livre qui oscille toujours entre horreur d’un quotidien et ironie distanciée propre à Dovlatov. C’est toujours ce qui me fascinera chez lui, cette façon d’écrire le monde (le sien en l’occurrence) l’air de rien et comme s’il nous racontait ça accoudé au comptoir du coin. Un auteur que j’aimerais vraiment vous faire découvrir.

Olivier


fagan_les-buveurs-de-lumiere

Jenni Fagan, Les buveurs de lumières, éd. Points, 7,80€

Rares et précieux sont les romans qui dès les premières lignes nous absorbent, qui après quelques pages nous font penser qu’on tient un chef-d’œuvre, qui dès qu’on le ferme nous donnent envie d’en parler à tout le monde et de le faire lire tout autour de nous. Les buveurs de lumière avait fait cet effet-là à Olivier, qui me l’avait donc fait lire aussitôt. Il vient de sortir en poche, alors si vous l’aviez raté à sa parution d’origine, jetez-vous dessus !

Nous serons longtemps encore hantés par Dylan, ce géant barbu et tatoué qui après avoir passé sa vie dans un cinéma d’art et d’essais londonien, hérite d’une caravane au fin fond de l’Écosse, et par ses voisines Constance et Stella – jeune adolescente ex petit garçon – deux personnages d’une force et d’une beauté comparables aux paysages glacés qui envahissent le roman. On n’a qu’une idée : se blottir sous une chaude couverture pour les accompagner et rester près d’eux, encore un peu.

Olivier&Sophie


grann_la-note-americaine

David Grann, La note américaine, éd. Pocket, 7,80€

L’histoire fascinante de cette tribu amérindienne, Les Osages, qui se retrouvent propriétaires des plus grands gisements de pétrole au début du XXe siècle. Mais leur fortune attire forcément les convoitises… À travers une enquête historique richement documentée et nourrie de nombreuses photos d’époque, David Grann nous peint un petit morceau de l’histoire américaine qui se lit comme un bon roman noir !

Sophie


trois-jours-a-berlin-christine-de-mazieres

Christine De Mazières, Trois Jours à Berlin, éd. Sabine Wespieser, 18€

Récits croisés entre Berlin Est et Ouest, alors que le Mur tombe… un livre passionnant et troublant qui nous plonge dans la réalité de deux villes qu’une seule rue sépare.

Sophie

 

 


de-rock-et-de-metal_pascal-paillardet

Pascal Paillardet, De rock et de métal, éd. Castor Astral, 15,90€

J’avoue pécher par nostalgie et ne sélectionner ce livre que parce qu’il me renvoie des années en arrière. « Mes » années de rock et de métal. Celles où je ne vivais que pour la scène hard rock quelle soit française ou étrangère, celles où nous passions des nuits entières à nous écharper pour savoir si Métallica était meilleur que Venom, si l’ampli truc faisait un meilleur son que l’ampli bidule. Pascal Paillardet rend à merveille la patine noire et sang de ces années « enfer magazine » avec comme trame l’un des plus grands groupes de métal, j’ai nommé « Trust ». Un livre pour les vrais mélomanes.

Olivier


couverture_stoneburner_william-gay

William Gray, Stoneburner, éd. Gallimard, 21,50€

Deux hommes qui n’ont de cesse de prendre les mauvais choix, une femme qui fait tourner les têtes, une Amérique sèche et violente… tous les ingrédients d’un bon polar d’ambiance !

Sophie.

 

 

 


furie_grazyna-plebanek

Grazyna Plebanek, Furie, éd. Emmanuelle Collas, 21€

Alia à cinq ans lorsque qu’elle arrive à Bruxelles. La voilà propulsée dans un monde de blancs, pour la plupart racistes et dont elle ne connait pas encore les codes. Mais son père est là pour lui raconter des histoires de son Kinshasa natal, qu’il adapte à toutes les situations afin qu’elles puissent servir à Alia. C’est d’ailleurs la grande force de ce roman, une série de portraits aussi touchants que pathétiques : la mère qui voudrait tellement ressembler à ces blancs si bien habillés, la tante  Mama Issa femme de tête au grand cœur et beaucoup d’autres encore. Alia devra trouver sa voie à travers toutes ces ronces sociales et prouver sans cesse qu’elle a sa place ici et maintenant.

Olivier


larbre

Grey Owl, L’arbre, éd. Souffles, 7,1€

600 ans de la vie d’un pin géant des Montagnes Rocheuses canadiennes, qui voit passer sous ses branches animaux et humains, qui assiste imperturbable aux petits et grands événements, à la fin de la liberté des indiens et à la destruction des paysages qui l’entourent. Un récit étonnant et puissant, un hymne à la Nature et à l’importance de sa préservation, écrit au début du XXe siècle mais si actuel !

Sublime ! Sophie.

 


Science fiction-Fantasy

couverture_Alain-Damasio_Les-Furtifs

Alain Damasio, Les furtifs, éd. la Volte, 25€

Pour tous ceux qui connaissent Alain Damasio, pas d’hésitation à avoir, jetez-vous dessus. Et pour ceux qui n’ont pas encore croisé sa route, disons juste qu’il FAUT lire Alain Damasio.

Sophie&Olivier

 

 


chevauche-brumes_latil-nicolas

Thibaud Latil-Nicolas, Chevauche-brumes, éd. Mnemos, 19€

De la très bonne fantasy, de celle qu’on n’a pas envie de lâcher ! Ambiance de brume et de sombres créatures, guerriers qu’on aiment tout de suite mais qui vont se jeter dans la gueule du loup, menés par une mage qui n’a pas froid aux yeux et une troupe d’Amazones farouches !

Sophie


Focus Heure Lumière, une collection des éditions du Bélial (8 à 10€) 

9782843441394_1_75

9782843449093_1_75

9782843449147_1_75

9782843449307_1_75

9782843449376_1_75

9782843449444_1_75

 

 

 

 

Elle s’appelle « Une Heure Lumière » , c’est à mes yeux la plus belle fille de la science fiction. Elle est habillée de 19 titres d’une très grande élégance, ses enfants sont tous des petits surdoués du milieu et si c’est encore possible je veux bien la demander en mariage.

Olivier


Poésie

faut-bien-manger_campo

Emanuel Campo, Faut bien manger, édLa Boucherie littéraire, 12€

Un nouveau petit livre épicé de notre poète lyonnais préféré, toutes les saveurs du monde du travail sont dans ce recueil !

Olivier&Sophie

 

 


 

Bandes dessinées

revoution_locard-grouzel

Florent GrouazelYounn Locard, Révolution t.1 : liberté, éd. Actes Sud, 26€

Comment savoir à l’avance ce qui restera dans les mémoires comme un chef d’œuvre ? Une œuvre qui restera au-delà des 6 ou 8 mois d’une quelconque médiatisation. Parce que je crois, moi, que Locard et Grouazel ont fait de « Révolution » un chef d’œuvre. Leur sujet et le traitement qu’ils en font inscrit cette BD dans une actualité nimbée de jaune, ce rythme digne des feuilletons d’Eugène Sue, cette urgence qui se retrouve dans le trait et l’Histoire nom de dieu, L’Histoire, celle de notre révolution dont certains voudraient depuis plusieurs années nous faire croire qu’elle fut néfaste. Il y aura trois tomes, « Liberté », « Égalité »… « Ou la mort ». Qu’on se le dise.

Et Locard et Grouazel à la Virevolte mardi 25 juin pour dédicacer de 16h30 à 18h30 et pour une discussion avec les lecteurs de 19h à 20h. Un petit apéro clôturera la soirée.


loupJean-Marc Rochette, Le Loup, éd. Casterman, 18€

Le face à face violent d’un berger et d’un loup qui ravage ses troupeaux. Sans manichéisme et empreint d’un amour égal de la nature, de l’homme et de l’animal, c’est une bande dessinée tout simplement magnifique que nous offre Jean-Marc Rochette. On en sort ému aux larmes.

Un petit plus avec la post-face de Baptiste Morizot qui décortique les enjeux de la présence du loup dans nos montagnes avec un éclairage très intéressant !

Sophie


sabreEric Feres, Sabre, éd. Dargaud, 16.95 €

Première BD d’un auteur lyonnais, voilà un génial OVNI retraçant les aventures d’un petit tigre à dents de sabre dans le monde sans pitié du pléistocène, il y a 15000 ans. Un bijou ! et elle aussi est sans parole. (allez voir Trap plus bas !)

 


villevermineJulien Lambert, Villevermine (2 tomes), éd. Sarbacane, 18€

Une ville grise et dangereuse, qui grouille d’histoires étranges et de personnages inquiétants. Dans un appartement encombré d’objets bavards sauvés de la casse, Jacques Peuplier rumine sa solitude et ses petites enquêtes. Jusqu’au jour où on lui demande de retrouver une jeune femme disparue… Polar fantastique et fantastique polar, Villermine est une BD à l’ambiance fascinante, à découvrir absolument.

Olivier&Sophie


le-dieu-vagabond_fori

Fabrizio Dori, Le dieu vagabond, éd. Sarbacane, 25€

L’aventure d’un faune déchu. Entre couleurs magistrales et nostalgie d’un monde perdu. Coup de cœur de vos deux Virevoltés.

 

 

 

 


trap_burniat-michiels

Mathieu Burniat, Loup Michiels, Trap, éd. Dargaud, 13€

Un homme vit à l’état sauvage avec son chien pour seule compagnie. Notre héros acquiert le pouvoir des animaux dont il endosse la fourrure. Ensemble ils partent à la recherche d’un monstre féroce. Une BD sans parole, des couleurs puissantes, une trame narrative haletante. C’est exactement ce qu’aiment vos Virevoltés.

 

 

 


BD JEUNESSE

yasmina-et-les-mangeur-de-patates_mannaert

Wauter Mannaert, Yasmina et les mangeurs patates,  éd. Dargaud, 16,50€

Yasmina, top chef en herbe va devoir mener une  enquête à haut risque contre l’industrie agro-alimentaire. Avec ses deux amis Marco et Cyrille les voilà embarqués dans une drôle de salade. Conte moderne écolo, voilà ma nouvelle héroïne. Pour les 7-11 ans.

Olivier

 

 


camille-contre-les-cauchemarsEmily Tetri, Camille contre les cauchemars, éd. Casterman, 12,95€

Cette petite tigresse a une méthode infaillible contre les cauchemars : un gentil monstre qui la protège. Mais comment faire lorsque le cauchemar est trop sombre, trop fort, trop énorme ? Lutter ensemble et apprendre à surmonter ses peurs bien sûr ! Une très chouette BD pour les 5-7 ans, sur une thématique aussi courante que délicate.

Sophie

 


elma-t2

Ingrid Chabbert, Léa Mazé, Elma une vie d’ours, 2 tomes, éd. Dargaud, 10,95€

Enfin le 2e et dernier tome d’Elma. Après moult aventures pour traverser la montagne et affronter son destin, Elma va devoir être plus forte encore que son « papa » qui se retrouve blessé. Une BD pour les 6-9 ans d’une grande sensibilité avec une fin qui pour une fois sort de l’éternel Happyendquigachetout.

Olivier&Sophie

 

 


JEUNESSE

 

albums :

suikiri-saira

Pépito Matéo, Bellagamba, Suikiri Saïra, éd. Winioux, 16€

Trouver un prénom pour un futur enfant est chose bien compliquée, mais quand les voisins donnent leur avis, ça devient rocambolesque… L’histoire contée sur le CD qui accompagne l’album permet de savoureux toutes les sonorités de cette histoire hilarante aux accents japonais, à lire, à écouter et à partager en famille !

Sophie.


chnourka_couv-gaya

Gaya Wisniewski, Chnourka, éd. Memo, 16€

« – Que regardes-tu, Tomek ? Lui demande Mirko.

Tomek le regard perdu au loin et le sourire aux lèvres, lui répond :

  • – Le bonheur, tout simplement. Le bonheur. »

Et c’est aussi le bonheur pour nous de lire ce Chnourka qui glisse tout en tendresse et boules de neige.

Olivier&Sophie


giancarlo-macri-carolina-zanotti-le-mur

Giancarlo Macri, Carolina Zanotti, Le mur, éd. Nuinui jeunesse, 15,90€

Un roi trouve qu’il y a trop de couleurs autour de lui. Qu’à cela ne tienne, il va faire construire un mur. Voilà un album particulièrement original où vous pourrez voir le mur se construire et se déconstruire en direct. Comment ? Venez, nous vous montrerons.

Sophie&Olivier

 

 


grumpf

Ingrid Chabbert, Julia Delarue, Grumpf !!!, éd. Winioux, 6€

Grumpf n’est pas content, mais pas content du tout. Il aimerait bien savoir qui lui a dessiné dessus. Grumpf est un cahier quadrillé, l’enfant peut y dessiner, écrire ou mordre (si si), mais Grumpf n’est pas un cahier de brouillon, alors attention, on ne traite pas Grumpf n’importe comment !!!

Olivier

 


quel-est-ce-fruit_anne-crausaz

Anne Crausaz, Quel est ce fruit ?, éd. Memo, 20€

Le travail graphique d’Anne Crausaz (Raymond rêve) et celui éditorial de Memo font toujours de ces albums un véritable ravissement pour les yeux. Mes filles en sont fans.

Olivier

 

 

 romans jeunesse :

jan-birck-sarah-et-sac-a-pucesJan Birck, Sarah & Sac-à-Puces : un poney dans l’ascenseur, éd. Alice, 12€

Sarah et sa maman viennent d’emménager dans une nouvelle ville. La petite fille a envie de se faire des amis, mais les autres enfants la chassent en lui disant de retourner d’où elle vient. Alors Sarah s’isole et se plonge dans son livre préféré : un livre sur les Indiens. Elle aime bien les Indiens, car ils ont les cheveux noirs et lisses comme les siens et ceux de son père. Si seulement elle pouvait avoir un cheval, comme eux ! Mais quand elle en parle à sa maman, celle-ci lui répond qu’un cheval sera trop grand pour l’ascenseur. La petite fille se dit qu’elle doit trouver plus petit : un poney ! Ça tombe bien, le magasin Bric & Broc, le magasin qui vend de tout, en a un. Mais c’est un poney un peu spécial…

Un tout premier roman pour les 6-8 ans plein d’humour et porteur d’un message de tolérance.

Sophie


florence-hinckel-clothilde-delacroix-renversanteFlorence Hinckel, Renversante, éd. Ecole des loisirs, 10€

Dans un monde où le féminin l’emporte sur le masculin, une petite fille se met à réfléchir aux raisons de cette domination féminine… Une histoire renversée et renversante à mettre entre toutes les mains à partir de 10 ans.

Sophie


podkin-naissancedun-chef_kieran-larwood

Kieran Larwood, La légende de Podkin Le Brave, éd. Gallimard jeunesse, 14,40€

Une fantasy lapinesque fort sympathique, sorte de « Watership Down » pour les petits, qui m’a complètement happée. Avec quelques très belles illustrations !

à partir de 9 ans.

Sophie

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTRE SÉLECTION D’ÉTÉ ! 2018

Notre sélection de lectures d’été !
 
Avec bien sûr, pour commencer, notre sélection 100% émotion(où le destin de personnages balotés par la vie vous tiendra en haleine et serrera fort votre petit cœur fragile)

Sok-Yong Hwang, Shim Chong, fille vendue, Zulma, 10,5€

Le parcours terrible d’une enfant coréenne vendue comme esclave et prostituée à de riches chinois. Mais Shim Chong comprend très vite quel est son pouvoir sur les hommes et comment naviguer dans les eaux troubles de sa condition pour reconquérir sa liberté.

Un roman puissant et dérangeant, témoin d’une réalité qui a perduré longtemps entre la Corée et la Chine.

Coup de cœur de Sophie.


9782743641993_1_75Kate Tempest, Écoute la ville tomber,Rivages, 22,5€.

Ils sont jeunes et brulent d’utopies, de rêves et de fuites éperdues, mais la ville ne les laissera jamais partir.

Par la grande chanteuse de hip hop, poétesse, slameuse, bref par MADAME Kate Tempest. Et c’est aussi puissant que sa musique.

Coup de cœur d’Olivier.


9782081421431_1_75Claire Castillon, Proxima du Centaure,Flammarion, 13€

« Je l’appelle Apothéose parce qu’il n’y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu’à ce qu’elle se retourne. Un jour elle me dira son vrai prénom, à l’oreille, elle le prononcera avec le souffle. Son souffle réveillerait un mort. En attendant, de là où je me trouve, je kiffe à fond dès que je pense à elle. » Tous les matins, Wilkco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu’à ce qu’un jour, il se penche tellement qu’il tombe…

à lire dès 13 ans et sans limite ! Sophie.


Nos Moments Frissons (des gens qu’on n’aimerait pas forcément rencontrer…)

Katherine Dunn, Amour monstre,Gallmeister Totem, 11,8€

Dans le cirque des Binewski, être le plus monstrueux possible est une qualité indispensable. Al, Lil et leurs enfants sont parfaitement effrayants mais, bien sûr, tout aussi attachants. On les suit le long des routes, à travers les années et les générations avec fascination, partageant leurs destinées, leurs peurs, leur folie et leur humanité.

Coup de cœur de Sophie.


L'homme-gribouillé
Serge Lehman, Frédérik Peeters,L’Homme gribouillé, Delcourt, 29,95€

« C’est l’histoire d’une vieille dame qui écrit des contes pour enfants terrifiants, d’une mère qui ne peut pas parler et de sa fille qui ne peut pas s’en empêcher, d’un chat de mauvaise humeur, d’un collectionneur de merveilles avec six doigts à chaque main, d’un oiseau fossile géant, d’un faussaire hanté par les noms qu’il a créés et d’un secret vieux comme le monde. »
 
C’est la quatrième de couverture et là j’ai pas mieux à dire !
 

Coup de cœur d’Olivier&Sophie !


Anne-Caroline Pandolfo, Terkel Risbjerg, SerenaSarbacane, 23,5€

9782377310470_1_75Elle est belle, elle est forte, elle est compétente, mais elle fait quand même sacrément peur…
Gros coup de cœur de vos deux libraires !

 

 

 


9782355742866_1_75Edouard Cour, Herakles, intégraleAkileos,39€

Les douze travaux d’Hercule revisités par Edouar Cour, c’est sombre, beau, terriblement ironique, plein de mouvement et de rage. C’est une inlassable répétition de tâches impossibles, mais rien n’est impossible pour le grand Herakles ! J’adore !

Sophie


Laurent Kloetzer, Vostok, Folio SF, 8,3€

Vostock, Antarctique, l’endroit le plus inhospitalier du monde. Leo et toute la bande de son frère vont venir s’y installer en toute illégalité. Ils sont venus chercher une clé ou plus exactement une clé biologique cachée au fond du plus grand lac du monde. Kloetzer nous pond, encore une fois, un très grand roman. Un « truc » brillant, dense et froid comme un diamant mais tout aussi pur.

Coup de cœur d’Olivier


Kaiu Shirai, Posuka Demizu, The promised Neverland T.1, éd. Kaze, 6,79€

Ça a l’air tout mignon tout gentil comme ça, mais quand deux des enfants qui grandissent dans un orphelinat aux allures de paradis découvrent la réalité du monde terrifiant qui les attend dehors, tout bascule !

Un manga palpitant à dévorer à partir de 11/12 ans…

Sophie


9791030102468_1_75Yann Peucat, Les vacances sauvages, camper en famille au plus proche de la nature, Tana, 19,95€

Encore une qui va partir en camping-car… Ce n’est pas le guide révolutionnaire qui sauvera votre voyage, mais quel plaisir de naviguer le long des voyages de cette famille, des idées d’aménagements, des photos souvenirs, et hop, en avant sur les routes au gré des envies !


9782070179039_1_75Alessandro Baricco,Smith&Wesson, éd. Gallimard, 16€

Un inventeur un peu fou et un repêcheur de cadavres se rencontrent un peu par hasard au bord des Chutes du Niagara. Va les rejoindre une jeune journaliste qui voudrait faire ses preuves et s’émanciper… À eux trois, tout semble possible.

Un roman tout en dialogues qui galopent, en rêves qui s’agitent, en drames qui semblent flotter le long des chutes magnifiques.

Coup de cœur de Sophie

 


Isabelle Bauthian, Anasterry, ActuSF Hélios, 8,9€

Vous trouvez que vos vacances n sont pas assez dépaysantes ? Allez faire un tour à Anasterry, cette cité idéale où il fait si bon vivre, apprendre, s’amuser… vous pourrez même aller faire un tour dans ses marécages, habités de créatures étranges et de monstres… de monstres ? Non, bien sûr que non, il n’y a pas monstres à Anasterry !

Coup de coeur de Sophie


9782848052854_1_75Nuala O’FaolainL’histoire de Chicago May, Sabine Wespieser, 13

« Nuala O’Faolain s’empare du destin d’une jeune Irlandaise pauvre qui, en 1890, s’est enfuie de chez elle pour devenir une criminelle célèbre en Amérique sous le nom de « Chicago May ». L’amour, le crime et un destin exceptionnel de femme au tournant du xxe siècle : tous les ingrédients du romanesque sont réunis. Tour à tour braqueuse, prostituée, arnaqueuse, voleuse et danseuse de revue musicale, May avait une beauté magnétique qui tournait la tête des hommes.« 

Coup de cœur de Sophie.


poidsdelaneigeChristian Gay-Poliquin, Le poids de la neige, L’Observatoire, 19€

À la suite d’un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d’électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d’une maison où se croisent les courants d’air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l’hiver et de leur rude face-à-face. Cernés par une nature hostile et sublime, soumis aux rumeurs et aux passions qui secouent le village, ils tissent des liens complexes, oscillant entre méfiance, nécessité et entraide.

Un roman magnifique et subtil qui rafraîchira votre été ! Sophie.


9782211233682_1_75Davide Morosinotto, Le célèbre catalogue Walker&DawnÉcole des loisirs, 18€

Tout est dit dans le sous-titre : « Comment nous sommes devenus riches avec trois dollars ». Voici les aventures de quatre héritiers de Tom Sawyer, depuis le bayou de leurs jeux d’enfants à la dangereuse Chicago, racontées à tour de rôle par chacun des héros.

Génial, pour ado et adultes !


Se pencher sur notre monde ! (attention de ne pas tomber)

9782330101442_1_75Cyril Dion, Petit manuel de résistance contemporaine, éd. Actes Sud, 15€

« Que faire face à l’effondrement écologique qui se produit sous nos yeux ? Dans ce petit livre incisif et pratique, l’auteur de Demain s’interroge sur la nature et l’ampleur de la réponse à apporter à cette question. »

Rencontre avec Cyril Dion mercredi 10 octobre. Ne ratez pas la nouvelle visite de Cyril Dion à la Virevolte cet automne.


taqawanÉric Plamondon, TaqawanQuidam, 20€

« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains ».
J’ai dévoré cette petite pépite, entre roman noir et histoire des indiens au Québec, pêche au saumon et poursuites dans les forêts immenses.

Fascinant ! Sophie.


9782847208153_1_75Sigridur Hagalin Bjornsdottir, L’île, Gaïa, 21€

Un homme se souvient. Se souvient de ce moment où l’Islande a basculé dans l’autarcie la plus totale. Plus de nouvelles du monde, plus de lien, plus de communication. Alors, peu à peu, tout un peuple va se réorganiser, se réinventer, et petit à petit sombrer dans un nationalisme glaçant. Un très bon roman qui pose quelques questions de société fondamentales.

Que sauve-t-on lorsqu’on a faim ?

Coup de cœur d’Olivier.


9782211232890_1_75David Grann, La note américaineGlobe,22€

L’histoire fascinante de cette tribu amérindienne, Les Osages, qui se retrouvent propriétaires des plus grands gisements de pétrole au début du XXe siècle. Mais leur fortune attire forcément les convoitises… À travers une enquête historique richement documentée et nourrie de nombreuses photos d’époque, David Grann nous peint un petit morceau de l’histoire américaine qui se lit comme un bon roman noir !

Coup de cœur de Sophie.


9782842639198_1_75Laurent Graff, La méthode Sisik, Le Dilettante, 15€

N’avez-vous jamais pensé, pris dans un quotidien un peu trop lassant, au moyen de changer de vie ? N’avez-vous jamais pensé que la mort de votre conjoint, de vos enfants, serait un bon moyen de s’échapper enfin ? Certes c’est un peu extrême, mais enfin ce ne sont que d’innocentes pensées, non ? on n’y croit pas vraiment, alors bon, fantasmons un peu…

Eh bien non, car on peut maintenant détecter ces pensées meurtrières et cela est puni par la loi, sévèrement puni. Bien plus que la pertétuité, voilà que Monsieur Sisik a inventé la peine à l’éternité ! Mais comment ce vieux monsieur au quotidien parfaitement monotone, 149 ans le 3 février 2084, a-t-il bien pu trouver comment arrêter le temps ?

Lisez La Méthode Sisik pour le découvrir, et découvrir par là aussi cet auteur étonnant qu’est Laurent Graff.

Coup de cœur de Sophie.


9782743642006_1_75Emily St. John Mandel, Station eleven,Rivages poche, 9€

Le chaos s’est installé suite à une pandémie foudroyante, mais pour cette petite troupe d’acteurs et de musiciens itinérants, continuer à sillonner les routes pour jouer Shakespeare dans les communautés qui ont pu s’organiser, c’est lutter pour la vie et la beauté. C’est prolonger l’humanité, « parce que survivre ne suffit pas ».

Coup de cœur d’Olivier&Sophie.


La Gaudriole de la Virevolte ! 

9782843048104_1_75David Toscana, Evangelia, Zulma, 22,5€

Voila certainement l’un des meilleurs romans de cette année 2018, je préfère vous prevenir tout de suite.

Bon, en gros, l’ange Gabriel a quelque peu « merdé » sur le sexe du divin enfant, ce ne sera pas un garçon mais une fille. Alleluia !! Boulette ! Ainsi naquit Emmanuelle. De ce point de départ ô combien perilleux, Toscana nous livre une histoire jubilatoire, oscillant entre franche rigolade (c’est le seul roman de cette année où je suis esclaffé de rire le soir dans mon lit) et une érudition digne des grands écrivains de ce siecle, pas moins. Venez suivre la grande épopée de cette messie qui prêchera une parole bien plus humaniste que son frère Jésus. Ah, parce que je vous l’ai pas dit, mais Emmanuelle à un frère…

Coup de cœur d’Olivier.

 


9782283030257_1_75Grégoire Damon, Fast-food, Buchet chastel, 16€

Ça se passe dans un fast-food, c’est un hommage à tous les précaires poètes et à tous les poètes un peu précaires. C’est jamais manichéen ni donneur de leçons, ça déborde d’une tendresse incroyable (dans mes bras camarade), c’est mon coup de cœur pour cet été, et si t’es encore triste, pour cet hiver aussi. (Spéciale dédicace pour tous mes potos de l’usine et spécial guest pour guigui).

Coup de cœur d’Olivier.

Rencontre avec Grégoire Damon jeudi 5 juillet 2018


Fabcaro, Moins qu’hier (plus que demain), Glénat, 12,75€

Ha ha hah hahahah mais qu’il est con. Noooonnn !! ah pétard mais quelle franche rigolade. Hé! oh! tu me piques pas ma bd, si tu veux savoir pourquoi je m’esbeaudis de la sorte devant les chroniques sur le couple de Fabcaro ben t’as qu’à t’en acheter une toi aussi. Non mais. Ho ho ho hi ho ho !!

Olivier


La poésie personne n’en lit ?

Marc-Alexandre Oho Bambe, Diên Biên Phù, Sabine Wespieser, 19€

9782848052823_1_75Guerre d’Indochine. Alexandre y a vécu les horreurs bien sûr, mais aussi l’amitié d’un frère d’armes, et surtout l’amour d’une femme, Maï Lan, jeune vietnamienne qui a illuminé ses jours et ses nuits.

Mais il a bien fallu rentrer en France, retrouver une fiancée enceinte, reprendre une vie qui n’a plus vraiment d’intérêt loin de cet amour perdu. Vingt ans après, il décide enfin de retourner à Diên Biên Phu, retrouver les lieux, les odeurs, les gens, et peut-être – pourquoi pas – retrouver la trace de Maï Lan.

Dans une langue envoûtante, rythmée par les poèmes à cet amour de jeunesse, Marc Alexandre Oho Bambe nous entraine dans un étonnant et poignant roman.

Coup de cœur de Sophie.

Rencontre avec les éditions Sabine Wespieser jeudi 18 octobre


Katherine L. Battaiellie, Récit, Rhubarbe, 8€

9782374750231« Récit » ce sont des petits morceaux de textes tout tremblants, des photos de la vie qui s’effrite, des fragments beaux comme des cailloux au creux de la main d’un gosse. C’est aussi un de nos très gros coups de cœur et le souvenir d’une très belle rencontre à la Virevolte. À lire d’urgence.

Olivier&Sophie


Cécile Coulon, Les ronces, Castor Astral, 15€

9791027801695_1_75Besoin d’un peu de poésie? Madame Coulon vient de sortir un recueil de poésie et il me semble qu’elle a bien fait. Il y est question, je crois, de paysage millénaire, de roches ancestrales, de pays d’où l’ont vient ou d’où l’on part, aussi de cet amour que l’on aimerait bien donner mais qui nous fait tellement peur. L’écriture y est simple mais comme ces cours d’eau de haute montagne, pleine d’une fraîcheur salvatrice dont le marcheur a besoin pour pouvoir repartir. Car il faut bien repartir n’est ce pas ?

Olivier


Valérie Rouzeau, Sens averse (répétitions), La Table ronde, 16€

9782710386698_1_75Comme beaucoup j’ai découvert Valérie Rouzeau par « Va où » et comme beaucoup j’en fus bouleversé. Cette façon si incroyable de secouer la langue, de la lancer en l’air avec des larmes plein les yeux et puis jamais, jamais vouloir lui donner cet air si sévère qu’il y a souvent chez les « autres ». Pour longtemps Rouzeau m’avait réconcilié avec la poésie.

Elle me revient avec un nouveau recueil « Sens averse » dans lequel il est dit :

« Tu dois te remettre à l’heure heureuse
La tendresse ne s’achète pas comme un chien
Et l’obsolescence de l’amour n’est pas encore programmée
Ne peux vraiment tu pas
Au lieu d’aller pleurer dans les toilettes pour dames. »

Olivier


Là où on découvre un éditeur qu’il est bien ! (attention, focus Science Fiction/Fantastique)

Michael Roch, Moi Peter Panéditions Mü, 13,5€TOUT D’ABO
9791092961607_1_75Michael Roch complète le mythe du garçon qui ne veut pas grandir par ce roman contemplatif, sombre et onirique, qui vous habitera longtemps après l’avoir refermé.

Une petite pépite.

Sophie.


Luce Basseterre, La débusqueuse de mondeséditions Mü, 18€ensuite

la-debusqueuse-de-mondesD’Guéba a pour métier de trouver des mondes potentiellement habitables pour les peuples qui ont détruit leur propre planètes à force de guerres ou de pollution. Koba, son vaisseau mi-baleine stellaire, mi-intelligence artificielle et Otton, un humain esclave libéré par le crash de son navire, l’accompagnent dans ce rocambolesque roadtrip intersidéral !

Sophie


Nicolas Cartelet, Dernières fleurs avant la fin du monde, éditions Mü, 18€

et enfin
9782490239023_1_75Le monde a éradiqué les abeilles et Albert Villeneuve pollinise les fleurs à la main dans une immense exploitation agricole. Sa vie aussi abrutissante que dénuée d’horizon se voit bouleversée lorsque le grand Duc lui propose d’être le professeur de sa fille Manon. Conte cruel et magnifique, le deuxième livre de Nicolas Cartelet annonce quelque chose d’important.

Olivier&Sophie

 Soirée spéciale avec les éditions Mü samedi 13 octobre 2018


Les rééditions qu’on attendait (il était temps, messieurs les éditeurs) !

John Fante, Demande à la poussière,10/18, 7,1€

« Je me couchais sur le lit et le lus. Et je compris bien avant de le terminer qu’il y avait là un homme qui avait changé l’écriture. Le livre étaitAsk the dust et l’auteur, John Fante. Il allait toute ma vie m’influencer dans mon travail.  » Charles Bukowski

Je n’ai rien à rajouter si ce n’est que c’est mon autre livre de chevet.

Coup de cœur d’Olivier.


Jean-Bernard Pouy, La Belle de Fontenay, Folio policier, 7,25€

Le vengeance d’un sourd ça vous parle, non ? Vous n’y entendez rien ? Normal. Mais Enric lui oui. Espagnol orphelin, sourd depuis l’enfance, il a pris sa retraite et ne s’occupe que de ses patates dont il s’est fait une spécialité. Et puis à quoi bon s’occuper des autres ? jusqu’au jour où… Jusqu’au jour où l’on tue la seule personne qui regardait Enric avec bienveillance, une jeune fille du lycée d’à coté.

Coup de cœur d’Olivier.


Guy Gavriel Kay, Tigane intégrale,L’Atalante, 29,9€

« Mon troisième verre de la soirée est bleu, dit Alassan. Je bois toujours du vin bleu au troisieme verre. En mémoire de quelque chose de perdu. De crainte qu’une nuit j’oublie ce pour quoi j’existe. »

Imaginez qu’un sorcier vous efface de la mémoire l’endroit d’où vous venez ainsi que votre nom. Imaginez un petit groupe de personnes determinées à rendre cette memoire au peuple. Imaginez un magicien qui ne peut pratiquer sa magie qu’avec une source et que celle-ci soit obligatoirment humaine. Maintenant arrétez d’imaginer et venez lire cette réédition d’un des plus grands livre de Fantasy…

Olivier


Avec vos enfants (ou ceux des autres !)

Adrien Albert, Claude et Morino, École des loisirs, 13,5€

9782211235341_1_75Comment ils se sont rencontrés ? C’est simple. En pleine nuit, comme d’habitude, Morino est allé faire pipi par la trappe spéciale de sa caravane. Mais cette fois, le pipi de tisane est tombé sur un petit squelette enterré dessous et l’a réveillé. Il s’appelle Claude, il est d’une agréable couleur verte, il est curieux de tous les détails de la vie sur terre qu’il a oubliés, et il se prend d’affection pour Morino qui finit par le trouver un peu collant. Pourtant, plus il cherche à s’en débarrasser, plus Claude lui devient indispensable.

À partir de 7 ans.


9782800174051_1_75Pascal Jousselin, Imbattable t2 super-héros de proximité, Dupuis, 10,95€

Imbattable est aussi impossible à raconter qu’à battre… forcément, quand on maîtrise comme lui le format de la BD et qu’on peut jouer à volonté avec l’ordre des cases, il y a de quoi se faire des noeuds au cerveau… Alors, comme on dit, les méchants n’ont qu’à bien se tenir !

Olivier&Sophie


9782723441841_1_75Lisa Mandel, Nini Patalo, éd. Glénat, 10,5€

« Chère étoile du soir, mes parents sont vraiment insupportables. SI SEULEMENT ILS POUVAIENT DISPARAÎTRE ! »

Ma fille m’a dit ça, y’a pas plus tard qu’hier. Alors forcément j’ai lu la BD de Lisa Mandel, et j’ai aimé la BD de Lisa Mandel. Petits et grands, je vous invite à découvrir Nini, Patalo, Jean-Pierre, André et toute une ribambelle de joyeuses bestioles qui vont mettre un sacré bazar. Vivement que les parents ne reviennent jamais.

Olivier


9782377310494_1_75Max de Radiguès, Stig&Tild, L’île du disparu, éd. Sarbacane, 13,50€

Selon une tradition locale, Stig et Tilde doivent partir sur une île pendant un mois sans adulte. Mais la vie est un peu plus compliquée que ça et nos deux héros ne vont pas attérir sur la bonne île.À partir de là… Vous ne pensiez pas que j’allais vous raconter la suite, non ?

La ligne claire et fine de De Radigues rend le récit encore plus sensible et palpitant. À lire plutôt à partir de 10 ans.

Olivier&Sophie


9782413001508_1_75Sibylline, Capucine et Jérôme D’Aviau,Rat & Les animaux moches, éd. Delcourt, 19,99€

Rat est chassé de la maison où il habite par sa propriétaire, et se retrouve à errer de ville en ville pour atterrir dans un endroit qui s’appelle le « Village des animaux moches qui font un peu peur ». Notre charmant compagnon n’aura de cesse que de vouloir aider lamproie, chat nue, bousier et autres bêtes tout aussi charmantes.

Par les auteurs du désormais cultissime Le trop grand vide d’Alphonse Tabouret.


espaceGaëlle Alméras, Le super week-end l’espace, éd. Maison Georges, 19,5€

Tu savais que la voie lactée est notre galaxie ? Nannn !

Tu savais que les comètes sont composées à 80 % d’eau ? Nannn !

Tu connais Sally Ride ? Nannn !

Tu savais qu’il y a une tempête sur Jupiter qui est là depuis plusieurs siècle ? Nanananana !

Et bien tu peux tout savoir et même plus en lisant la méga top Bd de Gaelle Almeras « Le super week-end de l’espace » !

De 7 à 87 ans.


9782366243314_1_75Jesus Verona, Jenny Westin Verona,Carl et Elsa prennent le large, Cambourakis,14€

Carl et Elsa vont à la mer, et d’un seul coup nous aussi on se laisse embarquer dans leurs aventures marines, nous aussi on attrappe des monstres marins et nous aussi on fait de gros calins avec un phoque. Après c’est l’heure du goûter, que l’on mange en regardant le coucher de soleil.

Pétard vivement les vacances.


9782369020899_1_75Manuel Marsol, Carmen Chica, La Montagne, Les Fourmis rouges, 18,9€

Chaque jour le livreur traverse la montagne. Aujoud’hui, il fait une pause. Et puis il se perd. Il se perd dans la montagne. Mais quelle est cette petite bête noire aux yeux rouges ?

Grand dieu que c’est beau !

Olivier&Sophie


9782226403605_1_75Caroline Fontaine-Riquier, La Moustache de Monette, Albin Michel, 14,5€

Monette est très timide. Pour affronter les autres et l’école elle va faire appel au geant et lui demander s’il veut bien lui prêter sa moustache.

C’est drôlement touchant. Et le dessin tout en rondeur nous donne une grosse envie de câlins.


joueravecmoiDavide Cali, Qui veut jouer avec moi ?,éd. Sarbacane, 12€

« C’est moi le capitaine ! C’est moi qui choisis mon équipe ! D’abord, pas de roses. Et pas de violets. Ni de bleus. Les triangles dehors ! Désolé. Ah non ! Pas de bizarres non plus ! »

On voudrait toujours choisir ce qui nous ressemble, mais à ce rythme, restera-til quelqu’un pour jouer ?

Un album simple et intelligent pour faire comprendre qu’il est essentiel d’accepter la différence. À partir de trois ans.


9782266288019_1_75Christian Jolibois, Hervé Le Goff,Quand j’habitais chez ma mère, éd. PKJ,6,7€

Qu’on soit un bébé humain, chat, éléphant ou dauphin, il y a toujours bien des avantages à se blottir au fond du ventre de sa mère, dont certains tout à fait inattendus. Un petit album à la fois drôle et parfaitement mignon !


9791027604005_1_75Susanne Straßer, Un sommeil agité, éd. Tourbillon, 11,95€

Un peu trop nombreux dans ce lit ? Chaque animal va trouver une bonne excuse pour sortir de la chambre et aller de glisser dans le lit de l’enfant… mais celui-ci ne compte pas se laisser faire ! C’est tout doux et avec une chute très drôle que les enfants vont adorer.