Quelques coups de cœur d’Olivier

Le théâtre de la fin du monde

station-eleven

Le chaos s’est installé suite à une pandémie foudroyante, mais pour cette petite troupe d’acteurs et de musiciens itinérants, continuer à sillonner les routes pour jouer Shakespeare dans les communautés qui ont pu s’organiser, c’est lutter pour la vie et la beauté. C’est prolonger l’humanité, « parce que survivre ne suffit pas ». Sophie

Emily St. John Mandel, Station Eleven, éd. Rivages, 22 €

 

 

 


Superman est communiste

9782365772228_1_75-1

Vous connaissez Superman. Tous. Cette icône typiquement américaine. Maintenant imaginez qu’il a atterri en URSS. Imaginez que Batman soit un dissident. Imaginez… Non lisez cette bd. Olivier.

Marc Millar, Dave Johnson, Superman Red Son, Urban Comics, 15 €

 

 

 

 


Lecture rock

vintage

Avec Vintage, Grégoire Hervier nous embarque dans un road trip bien rock’n’roll. Un de mes coups de cœur de la rentrée. Sophie.

Grégoire Hervier, Vintage, éd. Le Diable Vauvert, 18.5€

Venez rencontrer Grégoire Hervier à la librairie le 16 novembre 2016, à 19h !

 

NOTRE SÉLECTION DE NOËL ! 2016

NOTRE SÉLECTION DE NOËL

Voici notre sélection pour ce Noël 2016, les livres qu’on a aimé et qui sont parfaits à offrir ou se faire offrir ! N’hésitez pas à aller voir nos autres coups de cœurs…


LITTÉRATURE

Emily St John Mandel, Station Eleven, éd. Rivages, 22€

Le chastation-elevenos s’est installé suite à une pandémie foudroyante, mais pour cette petite troupe d’acteurs et de musiciens itinérants, continuer à sillonner les routes pour jouer Shakespeare dans les communautés qui ont pu s’organiser, c’est lutter pour la vie et la beauté. C’est prolonger
l’humanité, « parce que survivre ne suffit pas ».

 

 

Gilles Marchand, Une bouche sans personne, éd. Aux forges de Vulcain, 17€

unebouchesanspersonne

Toutes les nuits, ce comptable au visage toujours dissimulé par une écharpe trouve refuge dans le même bar, avec les mêmes habitués. Un soir, il est obligé de se dévoiler, bouleversant ainsi sa vie et celle de son entourage.
Un roman étrange et poétique, qui nous rappelle avec délectation l’imaginaire de Boris Vian.

Rencontre avec Gilles Marchand le mercredi 18 janvier !

 

 

Jean-Marie Blas de Roblès, L’île du Point Némo, Points Seuil, 8,1€

iledupointnemoLaissez-vous happer par ce monde bigarré et excentrique entre Sherlock Holmes et Vingt mille lieues sous les mers. Des prostitués siamoises, un homme à trois jambes, un « nolife », des psychopathes entourés d’aristocrates anglais aussi étourdis, gavés et comblés que nous.
Voici une odyssée étourdissante, fantasque et jouissive dont on ressort abasourdi et heureux !

 

 

 

Craig Clevenger, Le Contorsionniste, éd. Le Nouvel Attila, 20€

contorsionnisteFaussaire de génie traqué par les hôpitaux psychiatriques, la police et la mafia, John Vincent endosse pour leur échapper des identités à l’infini. Pour chacune d’elles, il fabrique des preuves nouvelles : noms, papiers, adresses postales, et jusqu’à ses souvenirs…
Une fuite en avant qui va vite s’enrayer.

 

 

 

Céline Minard, Le grand jeu, éd. Rivages, 18€

grandjeuInstallée dans un refuge high-tech accroché à une paroi d’un massif montagneux, une femme s’isole de ses semblables pour tenter de répondre à une question simple : comment vivre ? Outre la solitude, elle s’impose un entraînement physique et spirituel intense fait de longues marches,
d’activités de survie, de slackline, de musique et de la rédaction d’un journal de bord. Saura-t-elle « comment vivre » après s’être mise à l’épreuve de conditions extrêmes, de la nature immuable des temps géologiques, de la brutalité des éléments ? C’est dans l’espoir d’une réponse
qu’elle s’est volontairement préparée, qu’elle a tout prévu. Tout, sauf la présence, sur ces montagnes désolées, d’une ermite, surgie de la roche et du vent, qui bouleversera ses plans et changera ses résolutions… Avec son style acéré, Céline Minard nous offre un texte magnifique sur les jeux et les enjeux d’une solitude volontaire confrontée à l’épreuve des éléments.

 

Clémentine Mélois, Cent titres, éd. Grasset, 10€

centtitres

 

Ce n’est peut-être pas une nouveauté de l’année, mais on a tellement ri qu’on ne peut s’empêcher de vous suggérer ces titres pastiches de grands classiques littéraires pour votre fin d’année !

 

 

 

Mariam Petrosyan, La Maison dans laquelle, éd. Monsieur Toussaint Louverture, 24,5€

lamaisondanslaquelleLorsque l’on découvre la lecture, c’est de manière générale assez jeune et je ne déroge pas à cette règle. C’est donc aussi durant cette période que nos goûts vont se forger, vont même déterminer certains choix et surtout nous faire éprouver des sensations et des émotions à nulle autre pareilles. Souvent, plus tard, plus vieux, je serai à la recherche de ces mêmes sensations, de ces soubresauts incroyables que j’ai éprouvés lors de telle ou telle lecture, mais non rien, le plus souvent de très grosses déceptions ou au pire un hochement de tête entendu.
Et puis un jour un éditeur, Monsieur Toussaint Louverture, publie « La maison dans laquelle » et d’un seul coup tout a changé.
C’est quoi au juste la Maison ? Un établissement pour enfants handicapés qui seraient inadaptés à l’extérieur ?
En quelques pages je me suis plongé avec simplicité et fascination dans cette ogre qu’est la Maison. J’ai frissonné pour ces ados qui défont le monde, fument clopes sur clopes, boivent des liqueurs magiques, peignent des dragons blancs tout en haut des murs, ou bien se battent en hordes rangées de fauteuils roulants contre manchots, psychotiques et autres formes artistiques de la nature. J’ai ri, transpiré, dansé, hurlé,
et suis ressorti à chaque fois tout rempli d’une mélancolie que seuls Loup, Fumeur, Sauterelle ou Lord peuvent comprendre.
Ça y est je l’avais enfin mon livre, celui qui était en train de me mettre à genoux à quarante ans passés, celui qui fait que chaque fois que l’on y retourne on croit
retourner chez soi. Et comme mon métier c’est d’être un « passeur » je vous invite chez moi… à lire La Maison dans Laquelle.

 

David Van Reybrouck, Zinc, éd. Actes Sud, 8,5€

zincÀ travers le destin d’Emil Rixen né en 1903 dans une petite bande de terre entre les Pays-Bas et la Prusse, plus tard entre la Belgique et l’empire Allemand, David Van Reybrouck nous invite à réfléchir à deux sujets d’une actualité brûlante : la fin d’une utopie européenne et le retour des frontières, matérialisation sur le terrain de la résurgence des nationalismes.
C’est le génie des grands que de nous emporter dans une histoire à la fois aussi technique que singulière. La petite histoire
dans la grande…

 

POLICIERS

Grégoire Hervier,Vintage, éd. Au diable Vauvert, 18,5€

Avintagevec Vintage, Grégoire Hervier nous embarque dans un road trip bien rock’n’roll. Entre polar et passion pour les mythiques premières guitares électriques.

 

 

 

 

Owen Sheers, J’ai vu un homme, éd. Rivages, 9€

jaivuunhommeQue fait Michael Turner dans la maison de ses voisins ? Pourquoi s’attarder ainsi en leur absence ? Depuis la disparition de sa femme Caroline, reporter tuée au Pakistan, il vit à Londres. En un éclair, Michael est entré dans l’existence des Nelson : il est l’ami idéal. Presque trop. À des kilomètres de là, dans le Nevada, le commandant McCullen doit vivre avec ses remords. Caroline est morte par sa faute. Et il ne parvient pas à s’en remettre. Ce roman sensible, histoire d’amour et de rédemption traversée par le fracas des guerres modernes, se lit comme un thriller haletant.

 

 

Doa, Pukhtu, éd. Gallimard, 21€

pukhtuDire d’un homme qu’il n’a pas de pukhtu est une injure mortelle. Pukhtu est l’histoire d’un père qui, comme tous les pères, craint de se voir privé de ses enfants par la folie de son époque. Non, plutôt d’une jeune femme que le remords et la culpabilité abîment. Ou peut-être d’un fils, éloigné de sa famille par la force du
destin. À moins qu’il ne s’agisse de celle d’un homme cherchant à redonner un sens à sa vie. Elle se passe en Asie centrale, en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe et raconte des guerres ouvertes et sanglantes, des conflits plus secrets, contre la terreur, le trafic de drogue, et des combats intimes, avec soi-même, pour rester debout et survivre.
C’est une histoire de maintenant, à l’ombre du monde et pourtant terriblement dans le monde. Elle met en scène des citoyens clandestins.

 

Jérémy Fel, Les loups à leur porte, éd. Rivages, 8,8€

loupsaleurporteUne maison qui brûle à l’horizon ; un homme, Duane, qui se met en danger pour venir en aide à un petit garçon qu’il connaît à peine ; une femme, Mary Beth, serveuse dans un dîner perdu en plein milieu de l’Indiana, forcée de faire à nouveau face à un passé qu’elle avait tenté de fuir ; et un couple, Paul et Martha, pourtant sans histoires, qui laisseront un soir de tempête, entrer chez eux un mal bien plus dévastateur.
Qu’est-ce ce qui unit tous ces personnages ? Quel secret inavoué les lie ? Jérémy Fel nous livre ici un grand puzzle feuilletonesque à l’atmosphère énigmatique et troublante.

 

 

SCIENCE FICTION & FANTASY


Robert Charles Wilson, Les affinités
, éd. Denoël, 22€

affinitesAdam Fisk s’est installé à Toronto pour suivre des études de graphisme que lui finance sa grand-mère. Là, il s’est inscrit à un programme payant pour déterminer à laquelle des vingt-deux Affinités il appartient. Adam est un Tau, une des cinq plus importantes de ces nouvelles familles sociales théorisées par le chercheur Meir Klein. Quand la grand-mère d’Adam, diminuée par une attaque, est placée dans une maison de retraite, le jeune homme n’a plus les moyens de suivre ses études. Mais être un Tau confère des avantages qu’il va vite découvrir : travail rémunérateur, vie sociale pleine et satisfaisante. Tout est trop beau, trop facile. Tout va très vite pour Adam, et il en est de même pour le reste du monde, car le modèle social des Affinités est en train de s’imposer. Malheureusement, dans l’histoire de l’Humanité, aucun changement radical ne s’est fait sans violence.


Jean-Philippe Jaworski, Même pas mort, Rois du monde t1,
folio SF, 8,2€

memepasmortJe m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés. Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.

 

Paolo Bacigalupi, Water Knife, éd. Au diable Vauvert, 23€

waterknifeLa guerre de l’or bleu fait rage autour du fleuve Colorado. Détective, assassin et espion, Angel Velasquez coupe l’eau pour la Direction du Sud Nevada qui assure la survie de Las Vegas. Lorsque remonte à la surface la rumeur d’une nouvelle source, Angel gagne la ville dévastée de Phoenix avec une journaliste endurcie et une jeune migrante texane…

 

 

 

Sylvie Lainé, Fidèle à ton pas balancé, éd. Actu Sf, 20€

fideleatonpasbalanceBien connue des amateurs de science-fiction, Sylvie Lainé est une plume exceptionnelle.
Elle raconte à travers sa science-fiction comment les humains, les hommes et les autres s’aiment, se rejoignent et se quittent… Sont enfin réunies dans ce recueil toutes ses nouvelles, ainsi que des récits inédits.

 

 

 

 

BEAUX LIVRES

Christophe Jacrot, Snjör, éd. H’artpon, 55€

snjor

Les solitudes glacées des neiges d’Islande.
Juste sublime.

 

 

 

 

Mark Frost, L’histoire secrète de Twin Peaks , éd. Michel Lafon, 24,95 €

twinpeaksVingt-cinq ans après la mystérieuse affaire Laura Palmer, jamais résolue malgré l’enquête de l’agent spécial Dale Cooper, le FBI met la main sur un coffre dont il ne divulgue pas la provenance. Dans ce coffre, un énorme dossier. Une agente est chargée d’analyser la somme de documents qu’il contient, et qui tous concernent l’étrange ville de Twin Peaks. Elle doit aussi déterminer l’identité de celui qui l’a constitué. Elle y découvre des secrets sur la vie des habitants, mais aussi les rapports d’enquête de Dale Cooper qui s’est depuis volatilisé, des extraits de journaux, un compte-rendu d’autopsie, des lettres et d’autres  enseignements classifiés. Que s’est-il passé depuis la disparition de la jeune femme et pourquoi un  » archiviste  » anonyme a-t-il compilé un tel dossier sur la ville et ses origines ?

 

 

Baptiste Vignol, Téléphone, 3400 nuits, éd. Gründ, 24,95€

telephoneL’histoire de Téléphone, c’est une folle aventure pleine de rêve, de drogue, d’argent trop vite gagné, d’orgueil démesuré et d’amours qui finissent mal. Le rock’n’roll en somme, dans toute sa mythologie !
Un livre simple, bourré de photos, d’anecdotes et de tous les souvenirs pour ceux et celles qui ont grandi avec ce groupe. À lire avec la larme à l’œil.

 

 

 

Philippe Lechermeier, Rébecca Dautremer, Une Bible, ancien testament, éd. Gautier Languereau, 18,9€

bibleLa Bible comme un roman ! La Bible est constituée de centaines d’histoires qui ont façonné nos civilisations. Pour chacun d’entre nous, croyant ou non, connaître ces histoires dans leur richesse est un formidable voyage. Philippe Lechermeier nous y convie ici. En habile conteur et véritable magicien de la langue, il réinvente une forme pour chacune d’elles et recrée ainsi « Une bible » afin que la transmission culturelle s’accomplisse. Dans un même esprit de respect et d’entière liberté, Rébecca Dautremer repousse les frontières de son art pour mieux revisiter les scènes ainsi racontées et faire voler en éclat le cadre de nos représentations
habituelles.

 

BANDES DESSINÉES

Mathieu Bablet, Shangri-La, éd. Ankama, 19,9€

shangrilaL’humanité enfermée dans un gigantesque vaisseau qui ressemble surtout à un grand centre commercial, un projet aussi fou que meurtrier, un petit groupe secret qui décide de défier le consortium Tianzhu Enterprise, seul maître absolu à bord. Mathieu Bablet au mieux de sa forme. Décidément, Ankama on vous aime !

 

 

 

Kerascoët & Hubert, Beauté, intégrale, éd. Dupuis, 28€
beauteJeune paysanne à la laideur repoussante, Morue se voit un jour exaucer son vœu le plus cher : la beauté. Mais de tels charmes ne sont pas sans contreparties, et la jeune fille, devenue irrésistible, devra apprendre à survivre à la malédiction d’être si désirable. Cruel et flamboyant, comme le sont toujours les contes de fées, Beauté est également une fable sur l’orgueil et l’apparence.

 

 

 

 

Jordi Lafebre, Zirdou, Les beaux étés, éd. Dargaud (2 tomes parus), 13,99€

beauxetesAoût 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de « beaux étés » ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l’étape pique-nique. Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l’aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l’essentiel. Cap au sud !

 

 

 

Craig Thompson, Space Boulettes, éd. Casterman, 24,95€

spaceboulettesPour Violette, la famille est ce qu’il y a de plus précieux dans toute la galaxie. Alors le jour où son père disparaît au cours d’une mission dangereuse, hors de question d’attendre sagement son retour : oubliant toute prudence, elle se lance à sa recherche, accompagnée d’une bande d’amis un peu « spatiaux »… Mais l’espace est vaste et dangereux, et Violette va vite découvrir que son père est dans une situation TRÈS périlleuse, sa vie ne tenant qu’à un fil ! Dès lors, rien n’arrêtera Violette dans sa quête pour le tirer d’affaire et sauver sa famille. Space Boulettes conjugue les thèmes de la famille, de l’amitié et de la loyauté, tout en
invitant le lecteur à s’interroger sur les défis sociaux et écologiques de notre monde.
Dès 9 ans.

 

Frédéric Maupomé, Dawid, Supers, éd. De la Gouttière (2 tomes parus), 18€ à 19€

supersMat, Lili et Benji, trois enfants réfugiés d’une autre planète, ont été abandonnés sur Terre par leurs parents. Dotés de super-pouvoirs, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes. Tiraillés entre le désir de mener une vie normale parmi les humains, la peur d’être découverts et, pour les plus petits, l’envie de découvrir qui ils sont et ce dont ils sont capables, ils affrontent une nouvelle rentrée des classes sur Terre qui s’annonce des plus mouvementées ! Dès 8 ans.

 

 

 

Nob, Dad, éd. Dupuis (3 tomes parus), 9,6€ à 10,6€

dadDad, le comédien au chômage et père à temps plein, va devoir accepter à contrecoeur une nouvelle présence féminine dans son appartement. Alors qu’il était déjà bien occupé à gérer les revendications de son aînée Pandora, les garçons qui tournent autour d’Ondine l’adolescente, les jouets éparpillés de la petite Roxane et les balades au parc de la dernière, Bébérenice, l’installation pour quelques jours de la mère de sa seconde fille sur le canapé du salon risque bien d’être de trop. Car Rose, grandiloquente actrice, n’est pas des plus discrètes… Mais qu’importe, malgré les histoires des adultes, une chose est sûre : chez eux, il y aura toujours des rires, des crises, des repas à préparer, des sorties d’école, des copines et des amoureux. Dès 7 ans.

 

 

Plessix, Le Gall, Là où vont les fourmis, éd. Casterman, 18€

laouvontlesfourmisOù vont-elles, ces processions de fourmis qui sillonnent inlassablement le sable du désert ? Vers quelle mystérieuse destination ? C’est à cela que songe le jeune Saïd, en négligeant de garder le troupeau de son terrible grand-Père. En les suivant un jour, accompagné de la prodigieuse chèvre parlante Zakia, Saïd va triompher des djinns, des sortilèges et des enchantements, découvrir l’amour et finalement trouver un grand-père, un vrai. Dès 8 ans.

 

 

 

Kickliy, Musnet, éd. Dargaud (3 tomes parus), 12,99 €

musnetUn jour de printemps, Musnet, un jeune garçon souris, vagabond et orphelin, arrive à Giverny. Dans le domaine du peintre Monet, il trouve enfin des amis, une famille et une raison d’être. Il veut devenir peintre !
Une très belle introduction à la peinture à travers tout une galerie de personnages tous aussi attachants que drôles. Dès 7 ans.

 

 

 

JEUNESSE

Hélène Gaudy, Simone Rea, Je veux enlever la nuit, éd. Cambourakis, 14€

jeveuxenleverlanuitOscar n’aime pas la nuit, il préfère jouer, courir, dessiner… mais surtout pas dormir ! Alors, patiemment, sa maman – qui, elle, aimerait bien dormir de temps en temps – lui explique toute la richesse que recèle l’obscurité, pour peu qu’on laisse vagabonder ses sens et son imagination : la lumière éteinte, le noir s’allume et l’enfant s’endort dans la douceur de ses mille nuances, du noir un peu bleu au noir tout chaud ou lumineux.
Un album d’une grande tendresse sur le thème des endormissements difficiles, servi par les illustrations subtiles et feutrées de Simone Rea et la plume délicate d’Hélène Gaudy. Dès 4 ans.

 

Hiroko Motai, Marika Maijala, Mille milliards de pères Noël, éd. Cambourakis, 14€

millemilliardsperenoelAuparavant les enfants étaient suffisamment peu nombreux sur la planète pour que le Père Noël puisse remplir seul sa mission. À savoir, donner un cadeau à chacun. Mais avec le temps, la population a augmenté, le nombre d’enfants également et le Père Noël s’est trouvé fort surchargé. Une seule solution donc : prier pour qu’on le démultiplie en deux, puis quatre, puis dix, puis un million de pères Noël. Dès 5 ans.
Malika Doray, Annelore Parot, Quand un enfant s’endort, Seuil jeunesse, 13,9 €

 

 


quandunenfantsendortQuand un enfant s’endort… un petit rêve apparaît. Quand un deuxième enfant s’endort… son rêve ne tarde pas à arriver. Quand un troisième enfant s’endort… son rêve pointe le bout de son nez. Au rythme d’un joli texte-comptine, les rêves de six adorables enfants blottis sur un arbre vont ainsi apparaître et s’additionner au fil des pages étoilées. Dès 3 ans.

 

 

 

Mrzyk & Moriceau, Panique au village des crottes de nez !, éd. Les fourmis rouges, 14 €

paniqueauvillagedescrottesdenezAu village des crottes de nez, la famille Loulou habite une Jolie maison-nez. Tout va super bien, jusqu’au jour où la maison-nez de Papy-Boulette est saccagée par un doigt géant… Dès 3 ans.

 

 
Adam Frost, Un livre génial sur mon corps génial, éd. De la Martinière, 8,9€

livregenialsurmoncorpsgenial

Des anecdotes aussi inattendues qu’exactes sur toutes les magies dont notre corps est capable. Fascinant ! Dès 10 ans.

 

 

 

 

Piotr Socha, Abeilles, éd. De La Martinière jeunesse, 18 €

abeillesSaviez-vous que les abeilles existaient avant les dinosaures ? Que dans l’Antiquité, le miel était considéré comme un produit de beauté qu’on utilisait aussi bien sur les vivants que sur les morts ? Que Napoléon avait fait de ce modeste insecte l’un des symboles de son pays ? Que les abeilles possèdent six petites pattes dont deux équipées d’un peigne et d’une brosse pour faire des pelotes de pollen ? Bienvenue dans le royaume magique des abeilles !
Nature, science, histoire, géographie, société… Dans ce livre apprenez à reconnaître les différents types d’abeilles. Découvrez leurs habitudes, leurs rôles, leur vie dans la ruche, la pollinisation, la fabrication du miel, et malheureusement les causes de leur disparition. Un livre référent d’exception, aux illustrations drôles et élégantes, sur l’un des insectes les plus importants de la nature. Dès 9 ans.

 

Christelle Dabos, Les fiancés de l’hiver, Gallimard Pôle Fiction, 8,65€

lesfiancesdelhiverSous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle,
capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Dès 13 ans.

 

 

 

Matt Haig, Un garçon nommé Noël, illustré par Chris Mould, éd. Hélium, 13.9€

garconnommenoelComment le jeune Nicolas quitta Kristiinankaupunki, partit vers le Grand Nord, gravit la Très Haute Montagne, découvrit Lutinbourg et devint le Père Noël !
Un récit plein d’humour, d’épreuves, de joie et de partage, à dévorer avant, pendant et après Noël. Dès 10 ans et sans limite d’âge.

 

 

 

 

Marie-Aude Murail, Miss Charity, éd. L’école des loisirs, 15€

misscharityCharity est comme tous les enfants : débordante de curiosité. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l’église, à la rigueur. Pour ne pas devenir folle d’ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un
lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur.
Un roman à dévorer dès 12 ans.

 

 

Estelle Faye, Porcelaine, éd. Hélios, 7,9€

porcelaineChine, vers l’an 200. Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son coeur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans. Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son coeur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur. Pendant presque quinze siècles, rivalités et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre. Dès 14 ans.

 

Et plein d’autres propositions et conseils en venant nous voir directement !