Romans noirs

chaleur

Joseph Incardona, Chaleur, éd. Finitude, 15.5 €

Vous avez froid ? Lisez Chaleur

L’hiver va être très chaud avec Incardona. Le roman noir de la rentrée…

Olivier

 

 

 

 


bonneville

Laurent Saulnier, Bonneville, éd. Le Dilettante, 17 €

« Je prenais les clés de la Pontiac, je soulevais la bâche, la tirais sur le pavillon et m’installais à la place du conducteur, dans le noir. Personne ne savait que j’étais là. Pour commencer j’aimais passer la main sur la jante du volant polie par les miles, caresser la contre-porte et son accoudoir tout en longueur, ensuite je donnais le quart de tour de clé qui me laissait un peu de latitude pour tourner les roues. Ça suffisait pour un gamin, c’était un jeu et rien de plus. C’est après que j’ai commencé à voyager sérieusement. »

Entre mélancolie et roman noir, le récit d’un homme qui aurait peut-être dû continuer à simplement rêver ses escapades.

Sophie