Nos rencontres d’octobre

banniere-rs-minRetrouvez-nous pendant tout le festival avec un large choix de livres pour adultes et pour enfants sur le thème de l’écologie. Le stand de la Virevolte est dans la véranda !
3 et 4 octobre au Château de Montchat, Lyon 3e.

Un grand événement festif qui met l’écologie au cœur de nos vies, pour un quotidien plus vert et plus durable ! Sensibiliser et de mobiliser les citoyens à adopter des modes de vie & de consommation éco-responsables, pour contribuer à l’émergence d’une société durable, réduire ses déchets, s’habiller de manière plus éthique, consommer de manière plus responsable… Le Festival vous apporte ces réponses, et bien plus encore.

 


affiche_tripode2Les Tapas littéraire du Tripode

Rencontre avec les éditions du Tripode et découverte de leur catalogue

mercredi 7 octobre à partir de 19h

On vous a beaucoup parlé de De pierre et d’os l’an dernier, beaucoup adulent Goliarda Sapienza depuis des années, on vous a déniché d’étranges pépites comme L’Homme qui savait la langue des serpents ou encore Le Sillon, et cette rentrée littéraire nous aura fait découvrir l’étonnant Dit du Mistral… Tous ces textes sont le fait des éditions du Tripode, qui fait partie depuis toujours de nos éditeurs chouchous. C’est un bonheur immense que des les recevoir pour nous parler de ces livres, du métier d’éditeur, des petits secrets de la maison !

En ces temps de distance imposée, nous ne pourrons pas organiser leur formule « tapas » comme nous l’aurions souhaité, mais nous partagerons en tous cas notre fringale de livres ! Une bonne occasion pour découvrir le catalogue de cet éditeur fabuleux.

Places limitées, réservation conseillée

 


affiche_tronchet

Un auteur à table : Repas partagé avec Didier Tronchet

Jeudi 8 octobre à 19h

Auteur prolifique, connu pour l’humour noir de ses BD de Jean-Claude Tergal ou Raymond Calbuth mais aussi pour ses récits aux quatre coins du monde seul ou en famille, Didier Tronchet nous a encore gâté ces derniers mois avec notamment Le Petit traité de vélosophie, particulièrement d’actualité, et Le chanteur perdu, une enquête tout en musique, en nostalgie et en hasards bienheureux pour retrouver une idole oubliée !

Nous aurons le plaisir de partager un bon gueuleton avec lui dans la librairie, dans notre désormais célèbre formule de repas d’auteur.

Repas et auteur au tarif de 15€.
Places limitées, la réservation est obligatoire !

 


affiche_cosette

Atelier de reliure avec Cosette Cartonera

Samedi 10 octobre 10h-17h

Cosette Cartonera est un atelier d’édition créé par Alicia Cuerva, jeune illustratrice-voyageuse franco-brésilienne, inspiré des maisons d’édition cartoneras nées en Argentine au début des années 2000 durant la crise économique. Il reprend les techniques artisanales, les idées sociales et le travail à partir de carton de récupération pour la fabrication des ouvrages de son catalogue.

Lors de cette journée (5 heures d’atelier, et repas partagé à midi – chacun est invité à emmener quelque chose), Alicia nous apprendra à réaliser une reliure « belge », chacun pourra ainsi repartir avec son propre carnet.

Tarif pour la journée entière : 60€ (possibilité de payer en plusieurs fois)

Attention, il n’y a que 12 places pour cet atelier, il est donc nécessaire de réserver à  la librairie. Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter à librairie@lavirevolte.com ou 04 78 39 41 57.

Nos rencontres de septembre

affiche-amandine-dheeUne Auteure à table, repas partagé avec Amandine Dhée

autour de son livre « A mains nues » aux éditions La Contre Allée.

Jeudi 10 septembre à partir  de 19h

Enfin un nouveau repas dans la librairie que nous vous proposons, et c’est un honneur de recevoir Amandine Dhée. Attention, nous serons sans obligés de respecter quelques consignes et distances, pensez donc à réserver au plus tôt car les places seront limitées.
Rencontre + repas au tarif de 15€

Une soirée forte pour parler de ce gros coup de cœur d’Olivier :
J’ai été saisi dès la première phrase puis j’ai levé les yeux et le train entrait en gare. C’est pourtant très simple ce qu’écrit Amandine Dhée mais c’est là la force des écrivains, ils parlent pour nous, ils disent ce que nous avons tellement de mal à formuler. Et puis dans « A mains nues » il n’y a pas de leçons données ni de doigts pointés, juste un regard sur sa sexualité, de son enfance à aujourd’hui. Sa sincérité sur son désir, sur la famille, sur le couple m’ont désarmé (et j’emploie ce mot à juste titre), j’aimerais beaucoup que vous soyez nombreux à lire ce livre.


affiche-theo-grosjeanRencontre dédicace avec Théo Grosjean

Vendredi 11 septembre 16h-19h

à l’occasion de la parution de sa nouvelle bande dessinée, L’Homme le plus flippé du monde (éd. Delcourt, avril 2020)

Pour cette rencontre initialement prévue pendant le confinement, nous sommes bien heureux d’avoir pu retrouver une date ! Venez retrouver Théo Grosjean et ses petites et grands angoisses du quotidien. C’est flippant, c’est drôle et c’est souvent terrible quand on se reconnait dans ses scénettes !

 

Nos coups de cœur de la rentrée 2020

9782364684508_1_75Deborah Levy, Ce que je veux pas savoir, éd. du sous-sol, 16,5€

« Si je croyais que je ne pensais pas au passé, le passé, lui, pensait à moi. »

J’ai ri, j’ai eu le cœur serré, j’ai été bousculé, et j’ai aimé cet essai autobiographique de Deborah Levy, écrit comme une réponse au « Pourquoi j’écris » de George Orwell. Une enfance sud-africaine, une adolescence anglaise, et une voix de femme en exil qui doit parler plus fort pour se faire entendre sans forcément savoir ce qu’elle veut dire.
Martin

Une formidable découverte ! Je ne connaissais pas Deborah Levy et je viens de finir « Ce que je ne veux pas savoir », publié par les Editions du sous-sol. Un petit livre remarquable sur les raisons d’écrire, sur son enfance en Afrique du Sud, sur ces petits riens qui permettent de continuer d’avancer, sur une perruche qui se prénomme Billy Boy, sur comment il faut tirer très fort parfois sur le col de la chemise de cette vie pour écrire sur elle. Une petite merveille dont je vais vous rabâcher les oreilles longtemps.
Olivier

Vos 3 libraires ont aimé !

 

Le lièvre d'Amérique Mireille Gagné, Le lièvre d’Amérique, éd. La Peuplade, 18,00€

Mireille Gagné nous offre un texte absolument fascinant avec ce Lièvre d’Amérique. Suite à une opération un peu mystérieuse, le corps de Diane l’égare entre insomnie, angoisses et performances physiques, alors que resurgissent les souvenirs de rencontres adolescentes sur une île hostile du Québec. Et au milieu de tout ça, vous découvrirez plein de choses utiles sur les lièvres ! 

Un texte incroyable édité par nos amis de la Peuplade !

Sophie

 

BettyTiffany McDaniel, Betty, éd. Gallmeister, 26,40 euros

C’est l’histoire de Betty, de son père (dieu quel homme !), de sa famille, c’est l’histoire d’une Amérique violente et raciste. C’est une histoire incroyable et c’est surtout l’un des meilleurs livres de la rentrée littéraire 2020.

Olivier

 

 

 

 

Les orageuses

Marcia Burnier, Les Orageuses, éd. Cambourakis, 15,00€

Un récit de tripes, urgent, d’espoir et de haine. Une voix impérieuse, vive, brute, avec des personnages de chair brûlante, blessée, vivante. Un livre qui crame toutes les souffrances et les aberrations de la culture du viol.

Martin

 

 

 

 

Cinq dans tes yeux

Hadrien Bels, Cinq dans tes yeux, éd. L’iconoclaste, 18,00€

Une bande de potes dans le Panier d’antan à Marseille, avant les touristes et la gentrification. Leurs rêves, leurs conneries, leurs emmerdes, et cette condition humaine bancale qui colle aux tripes. Un récit de sueur et de larmes qui s’évaporent dans les rires et les joints partagés. Un premier roman éclatant, juste et révélateur d’une jeunesse déboussolée.

Martin

 

 

 

La femme intérieureHelen Philips, La femme intérieure, éd. Cherche Midi, 22,00€

Un huis-clos familial déroutant, avec une intrigue sensationnelle, et un portrait cru des joies et peines de la maternité. Parfois trop sophistiqué, mais toujours haletant, dans le courant de conscience de la narratrice.

Martin

 

 

 

 

L'heure des spécialistesBarbara Zoeke, L’Heure des spécialistes, éd. Belfond, 22,00€

« Le plus grand ennemi de la vérité, ce n’est pas le mensonge, c’est la conviction. » (Nietzsche)

Un roman intime au sein de la grande Histoire. Très maîtrisé, mélancolique, poétique. La résistance de l’âme devant l’horreur absolue. Il y a du Thomas Mann dans cette histoire. J’en ai pleuré à la fin. Ce livre est magnifique et terriblement douloureux. Insoutenable à certains moments, tant il évoque avec cette histoire personnelle l’indicible de l’Holocauste. Dur, très dur. Traduction exemplaire, sources historiques irréprochables. Un grand livre-témoignage. Une blessure qui ne se referme pas.

Martin

 

 

Poison florilegiumAnnalena McAfee, Poison Florilegium, éd. Belfond, 21,00€


Un thriller artistique à la mécanique implacable. Une sensualité, une passion et un cynisme qui nous rappellent les grandeurs et vicissitudes de l’art et des artistes. Un portrait sans complaisance de l’aisance bourgeoise et de son matérialisme frivole et ennuyeux. Que reste-t-il de l’artiste sinon son oeuvre, sinon sa mort ? Un roman déroutant et génial, bourré de clins d’œils artistiques et culturels, d’une grande intelligence et sensibilité, et d’une cruauté entièrement contemporaine envers ses personnages.

Martin

 

 

 

Macronique ; les choses qui n'existent pas existent quand mêmeEmilie Notéris, Macronique : les choses qui n’existent pas existent quand même, éd. Cambourakis, 10,00€

Une écriture acide et brève, un relevé d’une neutralité cynique, sans emphase, des violences policières croissantes en France ces dernières années. Une piqûre de rappel douloureuse, violente et nécessaire.

 

 

 

 

 

 

HéritageMiguel Bonnefoy, Héritage, éd. Rivages, 19,50 euros

Un récit transcontinental et intergénérationnel, emprunt de magie, de poésie et de drame. Un voyage onirique du sud au nord du Chili.

Martin